Pourquoi la Commune n'indemnise-t-elle pas alors qu'elle reconnaît par ailleurs des malfaçons dans le chantier des travaux?Nous sommes dans un débat de droit, où la question de la responsabilité est déterminante. Notre position est de dire qu'elle ne nous incombe pas. Nous sommes sensibles aux situations des victimes. Mais nous estimons que la Commune est elle aussi victime.Il n'y aura donc pas d'intervention à leur égard?Non, certainement pas à ce stade. On ne peut pas l'envisager dans un dossier qui n'a pas encore été jugé. Si une décision juridique venait à nous considérer responsable, il va de soi que nous la respecterions. Mais nous devons avant tout garantir le respect de nos droits. C'est dans cet esprit que dès mon arrivée j'ai refusé la réception provisoire du chantier.Où en est cette procédure juridique?Ce dossier est prioritaire à mes yeux et j'ai signalé à notre avocat ma volonté de le suivre au plus près. Nous voyons le bout du tunnel avec la fin des expertises qui ont été réalisées pour déterminer les responsabilités.Quelle solution concrète peut-on espérer et dans quel délai?Je mets tout en oeuvre pour arriver à une solution la plus rapide, la plus permanente, la moins coûteuse pour la Commune et qui garantisse les intérêts des commerçants du centre.

S.Si.

Nos dernières videos