COMINES

Des lauréats, jardiniers des mots

Les Amis de T ournai et leurs complices ont récompensé des auteurs d'ici et d'ailleurs. Les Écrivains publics de Wallonie picarde ont en effet organisé deux concours d'écriture spontanée durant le salon.

En poésie sur l'arbre, les textes de Corinne Poncin et de Pascale Lora Schyns ont été primés. En prose, les créations de Laurent Dumortier, Ludivine Joyaux, Pascale Lora Schyns, Annick Mangain et Jeanne-Marie Vanderwinkel ont répondu avec bonheur à la proposition «Dans mon pays...». De son côté, le jury du Prix de la Nouvelle historique, composé de Colette Cambier, Odon Boucq, Jean-Pierre Delhaye, Daniel Duchateau, Jacques Malice, Annick Veys et Michel Westrade, a révélé trois noms. Parmi une bonne vingtaine d'envois venus du Québec, de France et de Belgique, les récits suivants (1er au 3e prix) ont été choisis : «La fête étrange» de Patricia Chauvin-Glonneau (Montmagny, F.), «Le lien» d'Anny Beauprez (Comines), et «Le jour où le ciel brûlait», de Béatrice Bouret-Spreux (Ere).

Le thème imposé («1940, ville en flammes. Récit d'un écrivain») a inspiré de superbes pages aujourd'hui disponibles en cahier auprès des Amis de Tournai, square Bonduelle.

069229319

Nos dernières videos