article abonné offert

JEMEPPE-SUR-SAMBRE

Bioul sans aucune volonté

Patrice Lievens acceptait la défaite - il faut dire qu'elle est incontestable - subie par ses troupes biouloises à Jemeppe (5-2) : « J'ai assisté à un non-match de mon équipe. On n'en voulait pas et on a la mauvaise habitude d'encaisser très tôt. Nous n'avions pas de courage, pas de hargne. De plus, nous avons commis pas mal d'erreurs, qui se sont payées cash. Ce week-end, le ressort s'est cassé. Et ce ne sera pas facile de se remettre dans une logique de victoire. Nous pouvons invoquer les absences de Biasio et Tchoakou, mais cela n'est pas bon pour le reste du groupe. Car nous n'avons rien à redire quant à la victoire de Jemeppe. Nous avons sans doute été victimes de l'arrivée de l'été indien et de sa chaleur. On dit toujours qu'il y a trois soleils, j'espère que nous ne connaîtrons pas celui de l'hiver... » Correction au repos Les Jemeppois ont surclassé une équipe biouloise jamais en mesure de les contrer. On regrettera juste un petit manque d'ambition en première période, mais elle fut largement compensée par l'efficacité de la seconde. Eddy Broos évoquait le problème : « On a peut-être trouvé l'ouverture trop rapidement, ce qui a, pour moi, engendré une forme d'autosatisfaction qui ne se justifiait pas. De plus, nous avons mal quadrillé le terrain, avec mes attaquants sur la même ligne. Cela fut corrigé au repos, avec le résultat que l'on sait. Nous avons aussi commis trop d'erreurs sur les phases arrêtées, qui nous ont valu les deux buts encaissés. Nous avons encore des passages à vide dans une rencontre, qui pourraient se payer cash à l'avenir ».


Nos dernières videos