Les org anisateurs du festival de permaculture à Néthen se souviendront des péripéties vécues le vendredi, premier jour des activités ! Lors de l'inspection par le service incendie, un avis négatif a d'abord été rendu. Catastrophe pour les organisateurs. Hermann Pirmez, propriétaire du site, souhaite qu'à l'avenir l'info circule mieux : « Le bourgmestre avait donné son accord tout en indiquant qu'on avait besoin aussi de l'avis des pompiers, pour confirmer l'autorisation. Je leur ai donc demandé ce qu'il fallait faire et on m'a renvoyé au règlement communal qui, pour l'avoir lu attentivement, reste très vague sur les obligations et prescriptions. » Il est vrai que le festival, c'était plus de 80 tentes disséminées sur une grande prairie. Inhabituel. Dès lors, lors de l'inspection des pompiers, ce fut la douche froide : « Un pompier voit le danger partout, c'est normal. Peut-être plus encore quand il voit des gens à l'aspect baba cool... Le plus frustrant a été d'apprendre, par exemple, qu'il fallait 6 mètres entre la cantine et la cuisine : on en avait 5. Par ailleurs, pour leur inspection, les pompiers avaient une check-list qu'il nous a été impossible d'obtenir avant l'organisation. Celle-ci aurait évité bien des désagréments à tout le monde. » Au final, l'autorisation a été accordée et le bourgmestre s'est par ailleurs engagé à placer la check-list sur le site de la commune pour éviter à l'avenir de semblables situations.L. S.


Nos dernières videos