Jean Joseph Meunier sera resté un peu plus d'un an sous les drapeaux, depuis sa mise en dépôt jusqu'à son congé de réforme, obtenu le 16 avril 1814. Blessé à la main droite au cours de la bataille des Nations (il perd un doigt), il ne sera pas présent à Waterloo pour assister à la défaite finale de l'Empereur Napoléon.