Quelques heures après avoir été sauvée...

Pas de chance pour la piscine de Stockay... À peine a-t-elle été sauvée par une décision prise par le bourgmestre et ses échevins que la voilà engluée dans ce cas de légionellose dont elle se serait bien passé (et certainement son employée, membre de son staff d'entretien aussi...). Le vendredi 4 juin, le conseil annonçait son intention de la sauver. Quelques jours plus tard, le lundi 7, la dame officiant au service d'entretien rentrait un certificat médical... Il ne reste plus qu'à croiser les doigts pour que cette poisse la quitte. Définitivement.

Nos dernières videos