article abonné offert

JODOIGNE-SOUVERAINE

182 hectares se libèrent pour les zonings du Brabant wallon

Zones L'attractivité que suscite le Brabant wallon pour les entreprises est évidemment une bonne chose. Encore faut-il pouvoir les accueillir. En 2004, sous l'égide du ministre André Antoine, plusieurs zones avaient été désignées comme pouvant devenir des ZAE (zones d'activité économique). Mais entre ce moment et celui où la zone peut accueillir effectivement des sociétés, il y a parfois de nombreuses années qui s'écoulent. Pour tout dire, la situation réclamait même une certaine urgence. Cette urgence, le ministre Henry a finalement décidé de la reconnaître en annonçant hier matin que la procédure pouvait être diligentée pour quatre zones pouvant devenir à terme de futurs zonings.


Nos dernières videos