GROUPE G Brésil Corée du N. Aujourd'hui 20 h 30

Double mystère pour la Seleçao

Double mystère pour la Seleçao

Dunga s'appuiera sur Robinho en attaque. Reporters

Mystère sur la manière et mystère sur l'adversaire. C'est la double interrogation à laquelle fait face le Brésil, au moment d'entrer dans la compétition.

Arbitre : M. Viktor Kassai (Hon).
BRÉSIL : Julio Cesar, Maicon, Lucio (cap.), Juan, Bastos, Elano, Gilberto Silva, Felipe Melo, Kaka, Robinho, Luis Fabiano.
CORÉE DU NORD : Ri Myong-guk, Cha Jong-hyok, Nam Song-chol (cap.), Pak Chol-jin, Ri Jun-il, Ri Kwang-chon, Jong Tae-se, An Young-hak, Mun In-gukn Pak Nam-chol, Hon Yong-jo.

Les questions concernent d'abord son propre jeu - et l'état de forme de son chef d'orchestre, Kaka - sous la houlette de Dunga, mais aussi son adversaire, la Corée du Nord, équipe la plus mystérieuse du tournoi.

La Seleçao joue à cache-cache avec la presse (trois entraînements à huis clos). D'où les interrogations qui surgissent concernant la forme de Kaka, sujet à une pubalgie latente et blessé à l'adducteur gauche les deux derniers mois de la saison.

« Il se sent bien et nous sommes tous sûrs qu'il va faire un grand Mondial et aider la sélection du Brésil » à conquérir une sixième couronne, a martelé Maicon. Il vaudrait mieux, car en l'absence de Ronaldinho, écarté, Kaka est l'unique créateur des 23. La patte de Dunga, ancien milieu défensif, consiste en effet à d'abord serrer les boulons derrière. À la solide charnière centrale Lucio-Juan, il adjoint une paire de milieux défensifs, l'expérimenté Gilberto Silva et l'agressif Felipe Melo, qui ne fait pas l'unanimité.

Il peut aussi compter sur Julio Cesar : les douleurs dorsales du gardien semblent avoir disparu.

À l'autre bout du terrain, au côté de Robinho, Luis Fabiano sera également observé. L'avant-centre et buteur attitré de Dunga n'a plus marqué en sélection depuis septembre. « C'est quelque chose qui m'embête, mais j'insiste, je dois insister, à l'entraînement comme en match, et le ballon va finir par rentrer », commente-t-il.

L'avant Kim redevient gardien

Le Brésil part évidemment en grand favori contre la Corée du Nord, 105e au classement Fifa. La « Chollima » veut créer la surprise. Elle affiche en tout cas une confiance inébranlable. « Les trois points ne sont pas réservés au Brésil, ils nous sont nécessaires aussi, assure le sélectionneur Kim Jong-hun. Bien sûr que le Brésil est très fort et qu'il est favori, mais nous avons un mental très fort ». Les seuls joueurs qui ressortent de ce collectif discipliné sont les attaquants Jong Tae-se, l'avant-centre vedette, et Hong Yong-jo, le seul à évoluer en Europe (à Rostov, en Russie). Et Kim Myong-won, attaquant qui a choisi pour ce tournoi de revenir à son poste de formation... gardien.

Nos dernières videos