Ambitieuse Miss Bruxelles

«Je pense avoir gagné Miss Bruxelles avec ma prestance, mon physique et la confiance que je dégage. Ce qui est important pour une Miss.» (Crédit RTL)

Gohar Avetisyan sait ce qu’elle veut et est motivée. «Ce que j’aime dans Miss Belgique, c’est que c’est un métier. C’est sérieux.»

«Bien sûr que je vise le titre de Miss Belgique. Sinon je ne serais pas là, s’exclame Gohar Avetisyan. Mais si je ne gagne pas, je ne vais pas me dire que je suis horrible. C’est que je ne suis pas faite pour être Miss Belgique.»

Miss Bruxelles est ambitieuse et sait ce qu’elle veut. Très motivée, la belle d’Etterbeek n’est pas là pour rire. «Ce que j’aime dans Miss Belgique, c’est que c’est un métier. C’est sérieux.»

La jeune femme, 20 ans, ne pensait d’ailleurs pas s’inscrire au concours cette année. Cette idée, elle l’a depuis ses 18 ans. Mais elle voulait attendre d’être plus mature et de pouvoir améliorer son néerlandais. Le destin en a décidé autrement : elle a mangé au restaurant de l’organisateur de Miss Bruxelles. Qui est venu la trouver. La suite, on la connaît… Gohar a été élue Miss Bruxelles. Le concours, elle y a d’ailleurs participé avec sa sœur.

Belle même en pyjama

«Je pense avoir gagné avec ma prestance, mon physique aussi et la confiance que je dégage. Ce qui est important pour une Miss.» Qui doit aussi, selon Gohar, «être naturelle. Et qu’elle soit bien habillée, en tenue sportive ou même en pyjama, elle doit être belle. Qu’on se retourne sur elle. Au point de vue politique, il est important, comme pour tous les citoyens, qu’elle s’y intéresse. Mais la Miss doit être comme le roi, neutre. Ce n’est pas son rôle de dire ce qu’elle pense de la politique.»

Yeux arméniens, nez russe

D’origine russe par sa maman, arménienne par son père, la demoiselle s’amuse : «J’ai de la chance, j’ai les yeux des Arméniennes et le nez des Russes…» Pour l’instant en 7e année secondaire en gestion de très petite entreprise, Gohar compte débuter l’an prochain des études de commerce international en haute école.

Avant Miss Belgique, la finaliste avait déjà participé au concours de mannequinat Top model Belgium. «Je suis contente de l’avoir fait. C’est une expérience de plus dans la vie.» Comme le concours de Miss Belgique. «Si je ne suis pas élue, je serai triste que ça s’arrête. Enfin pas tout à fait. Car en tant que Miss Bruxelles, je serai dans le jury qui élira la future Miss de la capitale», se réjouit-elle. Q.C.

Pour soutenir Gohar Avetisyan, vous pouvez envoyer un SMS au 3250 en indiquant «MB11». Les votes comptent pour 10% pour atteindre le top 10.