Jim Carrey  est partout

Le comédien canadien incarne... sept personnages dans ce conte époustouflant grâce à la « performance capture ». Le film d'animation de cette fin d'année.

Dans la lignée du Pôle Express et de Beowulf, le visionnaire Robert Zemeckis révolutionne une fois de plus la technologie virtuelle. Avec Christmas Carol, adapté du conte Un Chant de Noël de Charles Dickens, le réalisateur de Qui veut la peau de Roger Rabbit ? s'essaye pour la 1re fois à la 3D, offrant une véritable immersion multi-sensorielle au coeur du Londres du XIXe siècle. Ville dans laquelle les démons de Noël de Scrooge vieux marchand grincheux et solitaire vont lui faire passer un drôle de réveillon...

Grâce à la « performance capture », une technologie dérivée de la « motion capture » qui ne se contente plus de capturer les mouvements mais aussi les performances des comédiens, Jim est Carrey... ment partout ! Survolté, il interprète non pas un mais bien sept rôles différents, plus impressionnants de réalisme les uns que les autres.

Un voyage grandeur nature en forme de train fantôme dans lequel on se croirait vraiment, comme lors de cette hallucinante course-poursuite au-dessus des toits londoniens. Esthétiquement époustouflant, ce conte universel et divertissant - mais calibré adulte - est aussi cruel que plein d'espoir sur la vieillesse. La kyrielle de personnages manque juste un peu d'âme pour que l'illusion soit parfaite.P.-Y.P.

« Le drôle de Noël de Scrooge », film d'animation de Robert Zemeckis avec Jim Carrey, Gary Oldman, Colin Firth. Durée : 1 h 36.