VU SUR INTERNET

Systaime coupe la chique aux grands

Systaime coupe la chique aux grands

Leur silence est d'or.

VIDEOS | Sarko qui la ferme. Carla Bruni pinçant les lèvres. Ségolène Royal muette. Barack Obama coi. Un luxe inoui, forcément, qu'offre au web le vidéaste français Systaime. Il coupe, tranche, recolle et rigole.

«… », glisse Sarko avant de se frotter le nez. «… euh… hmm…», ajoute-t-il en se tournant de l’autre côté du public. Avant d’ajouter en se relevant «… rgh… …».

Avec ses minutes de silences, Systaime coupe le son des grands de ce monde. Et offre un temps de respiration bienfaisant aux internautes abreuvés de breaking news tonitruantes. Ses petites séquences, Michaël Borras, web-vidéaste français d’une trentaine d’années les réalise en ne gardant que les silences des discours les plus médiatisés : Ségolène Royal sur son nouveau site, Sarko chez Obama, Bayrou pour les élections européennes…

Mais Systaime, qui tire son pseudo des mots «système» et «humaine», manipule autant le porte-voix que le bâillon. Il coupe, cisaille, déchire, puis colle et restructure les voix majoritaires en discours contestataires. Il remixe ainsi des grands événements de l’actualité en cocktails molotovs virtuels, vidéos frondeuses qui cartonnent sur Dailymotion. Après ses manipulations, Sarkozy parle de son chien à Femme Actuelle, rappe son «Pauv’ con» ou demande «la force et la barbarie» à la tribune de l’ONU, les ministres reçoivent des attributions loufoques ou Nelson Monfort est supprimé du réel.

Les fans belges de tennis ne s’en porteraient pas plus mal.