Jean-Michel Javaux-Joëlle Milquet: le couple glamour wallon

Jean-Michel Javaux-Joëlle Milquet: le couple glamour wallon

Si Javaux plane en tête des politiciens préférés, Reynders prend une claque: il figure parmi les personnalités jugées décevantes.

SONDAGE EXCLUSIF | Le précédent datait de mars 2009. Notre S atisfomètre Dedicated Research/Editions de l'Avenir est de retour. Avec son lot de surprises, de cartons et de déceptions.

Jean-Michel Javaux plane de manière stratosphérique sur la vague verte qui a tout emporté en juin dernier. Il forme désormais avec Joëlle Milquet un couple étonnant qui donne du poids au binôme cdH-Écolo dans l'Olivier. Qu'on se le dise: les électeurs n'ont pas envie de voir le PS la jouer en solo.

GED
(Cliquez sur l'image pour voir tout le classement)

Dans notre classement, on voit aussi entrer quelques petits nouveaux. Conséquence de l'équipe gouvernementale renouvelée et d'un parlement rajeuni. Ils doivent encore faire leurs preuves.

Personne, cette fois, n'est d'ailleurs considéré comme « discret mais efficace ». En revanche, beaucoup de noms se retrouvent dans le quart « peu connus », et pour cause.

Mais le déficit d'image ne concerne pas que les néoministres. Certains monstres sacrés et autres crocodiles ont du mal à convaincre : Marcourt, Simonet, Reynders (qui est le plus connu) prennent une jolie claque. Tout comme Fadila Laanan, seule ministre sortante à ne pas être connue et reconnue pour son boulot.

GED
(Cliquez sur l'image pour voir tout le classement)

Marcel Cheron et Bernard Wesphael, des poids lourds pourtant, semblent être les seuls à ne pas avoir bénéficié de la victoire Écolo. À l'inverse de Jean-Marc Nollet, dont le super-ministère a contribué à accentuer encore une visibilité acquise au fédéral.

Et puis il y a le cas Van Rompuy. Les Wallons l'aiment bien et le trouvent très compétent. Tout l'inverse d'Yves Leterme quand il occupait le 16, rue de la Loi.

Pourvu que ça dure, comme disait l'autre. Car la rigueur budgétaire voire l'austérité s'annoncent. Et il n'y a rien de plus volatile que la popularité.

GED
(Cliquez sur l'image pour la voir en grand)

+ Prolongez l'info dans Vers l'Avenir, L'Avenir, Le Jour, Le Courrier de ce vendredi 18 septembre