DIVISION 3 NATIONALE B

OLYMPIC 0 - UR NAMUR 0

« Dogues » et « Merles » se cherchent encore, surtout offensivement. Logique, dès lors, que ce derby équilibré se termine sur un nul vierge.

Arbitre : M. Van Lierde.

Assistance : 400 spectateurs.

Carte jaune : Boukamir.

OLYMPIC : Minsart, Flammini, Malacort, Pedini (61e Habdas), Porco, Stilmant, Diawara, Ulens (80e Balcaen), Miceli, Nélis, Empoke (56e Gallo).

UR NAMUR : Cousin, Verlaine, Fiasse, Mobitang, Ngoma, Woos (64e Boukamir), Croteux, Salles, Varela Gomez, Njia (64e Woos), N'Diaye (73e Bukran).

Entre Carolos et Namurois, les duels, souvent acharnés, sont nombreux depuis plusieurs saisons. Opposées en D2 la saison dernière, les deux équipes se retrouvaient à La Neuville pour un derby placé sous le signe des retrouvailles pour Nélis, Porco, Varela Gomez ou encore Boukamir, tous passés par les deux clubs. Mais tant chez les Merles que chez les Dogues, c'est offensivement qu'on aurait bien voulu disposer d'un ancien de la maison.

En première période, l'ombre de Nadir Sbaa, ce buteur tant recherché, planait sur le stade. Les bons ballons arrivaient souvent aux alentours des grands rectangles mais dans un camp comme dans l'autre, le dernier geste faisait cruellement défaut. Surtout à Namur où les centres du remuant Salles ne trouvaient jamais preneur. L'Olympic, de son côté, multipliait les essais lointains par Miceli et Pedini alors que Nélis tentait de peser sur la défense.

Dès la reprise, Georges Heylens tentait d'innover un peu en replaçant Varela Gomez plus en pointe. L'ex-Sprimontois ne tardait pas à se mettre en évidence mais son tir filait à côté de la cage défendue par Minsart. Hormis cette action dangereuse, les spectateurs assistaient à un quatrième quart d'heure soporifique malgré la bonne volonté des 22 acteurs.

Brogno ne tardait pas à réagir en introduisant Gallo à la place d'Empoke, peu à son affaire. Et très vite, le duel s'animait enfin. D'abord sur des frappes contrées de Nélis et Miceli puis sur le contre quand un essai de Varela Gomez léchait la transversale. Peu après l'heure de jeu, la plus grosse occasion du match était signée par le remuant Gallo. Après avoir passé toute la défense mosane en revue, il obligeait Cousin à la parade et Nélis, qui avait bien suivi, voyait son tir repoussé par le poteau. Les Merles, tout en mettant encore le nez à la fenêtre, contenaient finalement sans trop de difficultés les timides assauts visités et montraient qu'en défense et au milieu, à l'instar des Dogues, ils semblent parés. Devant, par contre, avec zéro but au compteur en 180 minutes, il reste du boulot. À moins que Sbaa ...

Photos, commentaires et réactions sur ce match dans Vers l'Avenir Namur, Basse-Sambre et Entre-Sambre-et-Meuse de ce jeudi 27 août.

Nos dernières videos