« La maison de repos ! »

La rénovation de la maison de repos de la Sainte-Famille représente un dossier lourd et complexe pour les finances de la commune.

Didier d'Oultremont, quel sera le dossier qui retiendra toute votre attention lors de la rentrée, dans les semaines à venir ?Ils ont tous leur importance, mais un des plus lourds sera certainement celui concernant la maison de repos de la Sainte-Famille, qui va être rénovée. Il est d'abord prévu d'y construire une nouvelle aile. Ensuite, on procédera à la mise aux normes des anciens bâtiments, qui existent depuis de nombreuses années déjà. La capacité totale passera donc de quarante-neuf à soixante-cinq lits. Le coût est estimé à 5 500 000 €, et sera subsidié à hauteur de 2 485 000 €. Les travaux devraient durer 750 jours, donc entre trois et quatre ans. Pendant ce laps de temps, il faudra veiller à ce que le fonctionnement interne de la maison de repos reste intact. De même, nous ne pouvons pas nous permettre de sacrifier des lits pendant la durée de ces travaux, surtout au point de vue financier.

Justement, au niveau financier, ce sont des coûts plutôt élevés, que la commune va devoir prendre en charge...Oui, mais nous sommes justement en train d'étudier une piste afin de maîtriser le budget, en même temps que le suivi des travaux et le mode de financement. Nous pensons qu'il serait judicieux de passer, par convention, un partenariat public-privé, pas pour la conception du bâtiment, mais pour veiller à ce que les délais et le budget soient bien respectés et ne nous coûtent donc pas plus chers. Cela pourrait être une solution, qui coûte un peu d'argent, mais qui peut nous en faire gagner d'un autre côté. Parce que l'avantage, avec cette formule, est que nous n'aurons à payer le financement que lors de la réception provisoire des travaux, c'est-à-dire pas avant trois ou quatre ans. Imaginez que l'on doive payer tout de suite en même temps que subir une perte de revenus parce qu'on perd des lits suite aux travaux, ça fait très mal pour la trésorerie ! Tout cela est lourd et compliqué, mais nécessaire pour concrétiser ce dossier, introduit en 2003. Quant au début des travaux, je serai content s'ils se réalisent en 2010.

Nos dernières videos