article abonné offert

STEMBERT

Avec Patrick Cadot, la bande dessinée s'invite à l'école de Stembert-Centre

Atteint du « virus BD » depuis sa tendre enfance, Patrick Cadot, le nouveau directeur de l'école communale de Stembert-Centre, peut se targuer d'une belle carrière de dessinateur. Après avoir obtenu son diplôme d'instituteur primaire et exercé le métier pendant quelques mois dans les années 80, ce Verviétois pure souche décidait de vivre de sa passion : la bande dessinée. Il fut ainsi l'un des dessinateurs de l'emblématique revue Tintin. « Ce travail de dessinateur m'a amené à collaborer avec l'Angleterre, la Finlande, et plusieurs éditeurs de jeux cérébraux. En Belgique, j'ai illustré des publications Averbode destinées aux enfants telles que le Tremplin, Dauphin ou Bonjour. » Âgé de cinquante ans depuis quelques jours, Patrick Cadot avait repris sa carrière dans l'enseignement en 2001, à Lambermont, mais ne tournait pas le dos à la bd pour autant. « En tant qu'instituteur, j'aime illustrer les documents destinés aux élèves avec l'un ou l'autre dessin. Et les enfants se prennent vite au jeu. En leur expliquant qu'un personnage se construit en additionnant diverses formes géométriques, il est facile de donner un aspect pédagogique au dessin. ». Aujourd'hui directeur, ce féru de phylactères et son équipe d'enseignants comptent mettre l'accent sur la politesse. « Cette valeur me paraît primordiale et nous avons décidé d'en faire notre projet pédagogique tout au long de l'année ». Bien évidemment, le dessin aura sa place dans le cadre de cette initiative. « Nous allons apposer des affichettes rappelant des mots élémentaires tels que Bonjour, Merci, Au revoir, ou S'il vous plaît. Elles seront agrémentées d'illustrations visant à capter l'attention des élèves. ». En somme, c'est une année toute en couleur qui attend les petites têtes blondes stembertoises.


Nos dernières videos