L'esthétique au service du public !

L'auteur du projet, Jacques Dejaeghere, est allé s'inspirer ailleurs pour mieux le repenser chez nous. « On a été mis en contact avec des sites de Seine et Marne afin de constater les innovations auprès de quelques bassins de retenue. C'est ainsi qu'on a par exemple effectué une visite d'étude à Marne-la-Vallée, juste à côté de Disneyland. On nous a présenté des bassins ouverts au public pour les balades, les pêcheurs. Pourquoi toujours bétonner et interdire au public ? On va déboucher vers de l'audace en réalisant un bassin de retenue paysager agréable pour la vue... » Pour que tout le monde puisse jouir d'un espace non-cloturé mais respecté, on veut néanmoins éviter d'y faire passer la police ou d'y poster des stewards. Les responsables préféreront permettre à des absl d'y investir les lieux, sans qu'elles se les approprient toutefois...

Il s'agira de deux bassins avec un régulateur de débit d'eau. La profondeur sera d'1m20, juste la possibilité de laisser pousser un peu la végétation sans qu'elle puisse y croître pour autant. « Juste de quoi la maîtriser et permettre aux poissons d'y pondre. » L'eau pourra monter jusqu'à 1m75.

Un espace où l'eau sera toujours présente pour le plaisir du promeneur. « Le bassin de retenue d'une capacité de 15 000 mètres cubes permettra une fuite d'eau dans l'Esperlion de maximum 3,5 mètres cubes à la seconde. Cela permettra d'avoir un ruisseau toujours sous eau afin de préserver la qualité de la faune et de la flore déjà en place. » T.T.

Nos dernières videos