AUTOMOBILISME 24 HEURES DE ZOLDER

David Loix : « Objectif Spa »

David Loix : « Objectif Spa »

Après les 12 Heures de Spa , David Loix a inscrit les 24 Heures de Zolder à son palmarès, et rêve maintenant des 24 Heures de Spa.

Alors que vingt-sept voitures seulement étaient présentes samedi sur la ligne de départ, les 24 Heures de Zolder n'en ont pas moins été animées et intéressantes à vivre. Pas moins de six équipages se sont disputé la victoire, mais une fois de plus les Porsche ont fait honneur à leur excellente réputation en endurance. Dimanche à 16 heures, l'équipe ProSpeed Compétition franchissait la ligne d'arrivée en vainqueur. Sur la plus haute marche du podium, entouré de ses équipiers Rudi Penders, Franz Lamot et Louis Machiels, David Loix n'était pas le moins heureux.

« Cette victoire me fait tout particulièrement plaisir pour l'équipe de Rudi Penders qui nous avait préparé une excellente voiture. Elle a fourni un important travail en amont de l'épreuve et nous en avons récolté les fruits pendant la course.

Notre Porsche n'était peut-être pas la plus rapide, mais elle était la mieux adaptée à ce genre d'épreuve avec une consommation plus faible et un parfait équilibre au niveau des freins. Tout au long de ce double tour d'horloge, nous n'avons pas connu le moindre problème technique. Tout juste, a-t-il fallu remplacer les plaquettes de freins sur une roue avant. » Les chiffres sont d'ailleurs sans la moindre équivoque. Avec vingt-huit minutes d'arrêt seulement durant ces vingt-quatre heures, l'équipe liégeoise a été celle qui est restée le moins longtemps au stand.

« Il n'y a pas de secret, c'est aussi dans les box que nous avons gagné cette course », poursuit le pilote de Desnié qui a déjà un nouveau rêve en tête.

« Rudi Penders a beaucoup travaillé pour remporter cette victoire aux 24 heures de Zolder après laquelle il courrait depuis plusieurs années. Je suis donc heureux d'avoir participé à ce succès et de pouvoir le partager avec lui. Mon prochain objectif serait maintenant de remporter aussi les 24 Heures de Spa. Un rêve qui n'est plus utopique puisque, dès l'année prochaine, les GT1 ne seront pas admises au départ. Avec les budgets plus raisonnables demandés en GT2, il sera alors possible de jouer la victoire. À mon tour, j'aimerais pouvoir offrir cette prestigieuse course à mon sponsor qui me fait confiance depuis si longtemps. » Et pourquoi pas au volant d'une Porsche de l'équipe ProSpeed ?

Nos dernières videos