article abonné offert

Virton - Bleid, un vrai Clochemerle ?

Tous en parlent comme du feuilleton de l'été. À quand l'épilogue ? François Ricco (dirigeant athusien) : « Il faudra bien que les deux clubs s'arrangent. De toute manière, ils sont condamnés à s'arranger, mais je pense que deux clubs de D3 si près l'un de l'autre dans une province comme la nôtre, ça ne peut pas fonctionner. La seule possibilité de pérenniser ces deux clubs à un tel niveau, c'est la fusion. Sinon je crains que ça ne se termine en eau de boudin. D'un côté, Costantini risque d'en avoir marre et de laisser tout tomber, tandis qu'à Virton, je crains que la direction n'ait pas les reins suffisamment solides. »Yves Lemaire (président du Lorrain) : « Je suppose qu'il y a une animosité entre les deux. Qui a tort, qui a raison ? Je n'en sais trop rien. Sur le principe, ce ne doit pas être trop compliqué de faire jouer deux clubs dans de mêmes installations. Mais je ne sais pas ce qu'il y a dans le contrat qui lie l'Excelsior à la Ville. Ce que je sais par contre c'est qu'aucune autre commune en Luxembourg n'a fait ce que Virton a accompli pour le football. »Benoît Dominique (président de Bastogne) : « Ce qui se passe à Milan ou à Bruges doit bien pouvoir se réaliser à Virton, non ? Personne n'y a-t-il pensé suffisamment tôt ? Je suppose quand même que le bon sens finira par l'emporter. Et que les intérêts de chaque club seront préservés. » F. C.


Nos dernières videos