article abonné offert

« Ce ne sera pas une saison tranquille »

« Ce ne sera pas une saison tranquille »

Alain Hourlay, le nouveau mentor des Mauves, se montre très prudent. « Il faudra être concentré pendant dix mois pour s'en sortir. » Alain Hourlay, vous avez débarqué au Lorrain, alors que les transferts avaient déjà été effectués. Que pensez-vous de votre noyau ?Il est relativement équilibré. Sauf dans la ligne arrière, centrale. Là, il manque quelqu'un. Par rapport au noyau de l'an dernier, je risque de me retrouver sans Collignon, Larue et Lays. Et personne n'est arrivé.Avez-vous une équipe-type en tête ?Oui et non, parce que des garçons comme Limpach et Larue sont blessés pour le moment. Ce sera l'occasion pour certains joueurs de saisir leur chance. Difficile de dire qui va percer et qui va rester en retrait.Satisfait de votre préparation ?Moyennement. Parce que le niveau physique de l'équipe était faible, pour ne pas dire très faible quand je suis arrivé. Ça a évolué depuis, mais j'aurais préféré que ce soit plus élevé à l'heure actuelle.L'objectif, c'est de vivre une saison tranquille ?Je ne pense pas qu'on va vivre une saison tranquille. Il faudra être concentré pendant dix mois pour s'en sortir sans trop de casse.N'est-ce pas un discours un peu trop pessimiste ?Non, je suis réaliste. L'an dernier, Yoan Marette a fait une saison extraordinaire et a gagné beaucoup de points. Le niveau de la série est plus élevé cette année. Il faudra voir si la majorité de nos transferts va franchir le cap de la promotion. Si oui, ça ira, sinon on sera en difficulté.Le tour final, vous n'y pensez donc pas ?Pas du tout. On peut toujours être surpris, bien sûr. Mais avant de parler, il faut réfléchir. Regardez ce qui est arrivé aux Virtonais l'année dernière. Ils ont disputé le tour final, mais pour ne pas descendre...Quelles seront vos exigences envers vos joueurs ?J'attends une remise en question perpétuelle de la part de tous, y compris des anciens. C'est à eux à montrer l'exemple. Il faudra savoir se faire mal. L 'abnégation, la volonté, la combativité et la solidarité seront les maîtres mots. Mais le groupe est très réceptif. Il a envie d'apprendre.


Nos dernières videos