Le CD&V réclame davantage de transparence sur le financement de la maison royale

Le CD&V réclame davantage de transparence sur le financement de la maison royale

(photo EdA - Jacques Duchateau)

On n’a pas fini de parler du financement de la maison royale. Au tour des politiques de s’en mêler. Les sénateurs CD&V Pol Van Den Driessche et Els Schelfhout ont préparé une proposition de loi demandant plus de transparence.

Pour les deux sénateurs, chacun devrait savoir combien coûte réellement la maison royale aux contribuables.

Depuis de nombreuses années, des spéculations sur le coût réel de la monarchie circulent dans les médias et le monde politique. Selon les deux sénateurs CD&V, il est grand temps de mettre en place une présentation correcte des choses. "Personne ne peut s'opposer à un tel principe car cela mettrait en même temps fin à toutes les allégations à ce sujet", ont déclaré Pol Van Den Driessche et Els Schelfhout.

Les sénateurs proposent que toutes les dépenses de la maison royale soient détaillées et incorporées dans les communications générales du budget.

Tous les frais

Il ne s'agit pas uniquement des dépenses pour la liste civile et les dotations, mais aussi des frais inhérents à la sécurité ou aux visites officielles.

"Les revenus, dépenses et avoirs de la dotation royale devraient faire l'objet d'un système de double comptabilité. Il faudrait instaurer une déclaration annuelle qui soit contrôlée par la Cour des comptes et transmise au parlement", ont notamment détaillé les deux sénateurs.

Avec Belga