"Steven Defour super plan B du Real Madrid"

Defour et Rogge en Une: Marca a un petit accent belge ce dimanche.

Ira-t-il, ira-t-il pas? La rumeur grouille depuis hier: on parle de Steven Defour au Real de Madrid. Il fait même déjà la Une en Espagne. Une conférence de presse est prévue ce midi.

Le Real Madrid tente depuis plusieurs semaines de transférer l'Espagnol Xavi Alonso de Liverpool. Mais la transaction tarde à se concrétiser.

Du coup, le club qui a déjà recruté Cristiano Ronaldo pour 94 millions d'euros et Kaka pour 65 millions envisage d'autres pistes. Et selon Marca, "le super plan B, c'est Defour". Le Real, qui a un partenariat avec le Standard, serait prêt à mettre 20 millions d'euros (soit la moitié de ce qui est cité pour Xavi Alonso) pour s'offrir les services du capitaine des Rouches.

Steven Defour est sous contrat avec le club champion de Belgique jusqu'en 2013. Le joueur et la direction liégeoise ont déjà dit et répété qu'un départ n'était pas à l'ordre du jour. Mais une offre "à la Fellaini" venant d'un club "partenaire" changera-t-elle la donne? Reste un petit mois de mercato pour le savoir...

Lutte d'influence au sommet du foot européen

Steven Defour se retrouve au coeur d'une lutte d'influence entre deux des plus grands clubs d'Europe : le Real Madrid et Liverpool. L'enjeu? Être le suppléant de Xabi Alonso, milieu des Reds depuis cinq saisons, dont les Merengue ont fait une priorité. Depuis plusieurs jours, il se murmure que, en cas de départ de son international espagnol, le club de la Mersey souhaiterait que ce soit le Diable ou le Romain Aquilani qui le remplace.

Dimanche matin, le capitaine du Standard faisait la Une de Marca : «Le Superplan B du Real s'appelle Defour.» Et ce lundi aussi, Marca titre sur Defour: «On aime beaucoup Defour». Et sur l'article consacré au "meilleur joueur belge" par la rédaction en ligne de Marca, Defour a déjà déchaîné les commentaires de près de 300 fans du Real depuis dimanche soir. Selon le quotidien sportif espagnol, proche du club madrilène, «son prix avoisinnerait les 20 millions €» (pour rappel, le Standard l'avait arraché à Genk pour à peu près 1,5 Mos €).

S'agit-il d'une véritable option, pour le Real qui a des accords avec le Standard depuis un an? Ou plutôt d'une façon de mettre la pression sur des Reds pas mal endettés et qui ne cracheraient pas sur une grosse rentrée ? Pas impossible du tout, car jusqu'à présent, Liverpol a refusé les 30 millions € proposés par le club des Galactiques, et en a exigé 40. Mais combien de temps la résistance anglaise durera-t-elle, dans la mesure où le médian champion d'Europe ne rêve que de la capitale espagnole ?

Tant que ce point ne sera pas réglé, il sera difficile d'aller plus loin dans un éventuel transfert de Steven Defour.

"Defour ne part pas cette saison"

Mais cela pourrait bouger vite, puisque, selon l'autre quotidien sportif espagnol, AS, les directeurs exécutifs des Reds et du Real se sont vus hier matin à Barcelone pour discuter du transfert de Xabi Alonso.

Defour également cité à l'AC Pour l'instant, le deal entre Defour et le club liégeois est le suivant : le jeune Diable ne part pas cette saison, à moins qu'une offre d'un grand club aterrisse sur les bureaux de Sclessin. Voilà pourquoi le Standard a refusé 15 millions €d'Everton, il y a un mois. Aucune somme ne fait office de clause libératoire ; tout dépendra donc du bon vouloir de Lucien d'Onofrio. Une offre concrète du Real, on n'y est pas encore, mais la « maison blanche » s'est bien renseignée auprès du champion de Belgique.

Selon Paul Stefani, l'agent de Defour, le joueur « garde les pieds sur terre ».... même si son nom a également été cité du côté de l'AC Milan, « et qu'on ne peut pas refuser certains clubs ».

Après avoir bénéficié des bons résultats de sa génération dorée, le Standard doit désormais faire face aux risques d'exode. Mais après le départ d'Onyewu, perdre son meilleur joueur, à un peu plus d'un mois de la Ligue des Champions, sonnerait comme un coup dur.

Stéphane LECAILLON