Etudes scientifiques "Canada Dry" sur le net

Le site Scientists of America, en ligne depuis juin, se pare des atours sérieux traditionnels.

Le site Scientists of America se paie la tête de la science à coup de statistiques et de commentaires de spécialistes américains. Mais il n'est qu'une parodie de la vulgarisation scientifique. Qui pullule sur le web.

« Les équipes sportives qui jouent en maillots rouges ont plus de chance de gagner ». Votre collègue est fan du Standard ? Vous voulez lui faire un cadeau original ? Le site francophone Scientists of America vous pond une théorie qui a tous les atours de la science, mais qui n’est qu’une vaste blague. Il vous en coûtera 5€.

Votre enquête s’ajoutera ainsi à la liste d’articles loufoques repris sur cette page web : « La pratique du sport contribue au réchauffement global », « Les jeux vidéo améliorent le niveau scolaire » ou « Le taux de réussite aux examens est proportionnel à l’intérêt du tournoi de Roland-Garros ». Les étudiants devraient donc prier pour que Justine Henin ne tue pas tout suspens dès le premier tour…

Pour crédibiliser ses supercheries, Scientists of America truffe ses enquêtes des indices qui apparaissent d’habitude dans les travaux les plus sérieux. Statistiques compliquées, interventions d’universitaires américains inconnus de tout palmarès, syntaxe et style sérieux, lexique spécialisé… Des « études Canada Dry », quoi.

La tomate évite le cancer

L’idée de ce site est venue à son créateur français Jean-Noël Lafargue à la lecture continuelle de vulgarisation scientifique dans les médias. «Quand une étude très pointue établit que, peut-être, dans quelques cas, certains cancers sont favorisés ou non par tel aliment, un magazine grand public titre  "La tomate évite le cancer"», explique-t-il à Libération.

Ainsi, nous avons publié lundi sur notre site une dépêche de l’agence Belga reprise par tous les sites d’information belges. Titrée « Les yeux bleus reflètent l’intelligence », elle explique brièvement que les personnes aux yeux bleus « disposent d'un plus grand talent de "pensée stratégique". » Et que « les yeux bruns ont par contre un temps de réaction plus rapide et sont plus doués pour les activités physiques, sport y compris. »

Cette étude a été menée par une scientifique américaine, la Dr Rowe. L’un de nos lecteurs, Thierry Lombry, par ailleurs journaliste scientifique et auteur d’un ouvrage sur la physique quantique, est parvenu à la contacter à l’Université de Louisville, dans le Kentucky. Selon lui, la Dr Rowe n’accorde aucune interview sur le sujet et déplore la parution accidentelle dans la presse de résultats « qui ne reflètent pas l’état actuel de la question ». Sur son blog, Thierry Lombry détaille plus amplement cette étude et explique pourquoi il faut la prendre avec des pincettes.

Toute la « science » qui circule sur le net, même parée de diplômes, n’est donc pas toujours sérieuse. Jean-Noël Lafargue, par ailleurs administrateur de Wikipédia, le reconnaît. Il estime que sur l’encyclopédie libre, un défaut de style est détecté plus rapidement qu’une erreur de fait. D’où l’existences d’autres encyclopédies participatives parodiant Wikipédia : Désencyclopédie ou Uncyclopedia dans sa version anglaise. On y parle de « saisies de riz record en Colombie » ou, rayon people, du « mariage de Corbier et Bill Gates ». Pas plus fou qu’un suspense à Roland-Garros.

(Julien RENSONNET)

Le best of de Scientists of America
+ La pratique du sport contribue au réchauffement global
+ Les jeux vidéo améliorent le niveau scolaire

+ Les gens qui ont les yeux bleus aiment les films allemands
+ La pizza augmente l'intelligence et la vitalité sexuelle
+ 92% des coffrets DVD ’collectors’ sont plus fragiles et moins bien conçus que les coffrets ordinaires