Manif à Bruxelles pour sauver le Bio

Un nouveau règlement européen menace le Bio.

Entre 100 et 200 personnes ont manifesté mardi midi dans le quartier européen de Bruxelles, à l'appel de l'association Nature et Progrès, afin de "sauver la bio" d'un nouveau règlement européen.

Examiné mardi par la commission de l'agriculture du Parlement européen, celui-ci précise les conditions d'étiquetage des produits issus de l'agriculture biologique. Nature et Progrès, qui promeut la bio depuis plusieurs décennies, a vivement dénoncé le texte, qui ouvre la porte, selon elle, à l'utilisation des OGM et des pesticides.

Une pétition lancée au début du mois a recueilli plus de 25.000 signatures, a dit mardi à l'agence Belga un responsable de l'association.

Présenté en 2005 par la Commission européenne, le règlement doit être approuvé en juin par les ministres de l'agriculture des Vingt-sept. Le Parlement européen doit également voter prochainement un avis consultatif en séance plénière. Les divergences se focalisent essentiellement sur la présence accidentelle d'OGM dans les produits biologiques, coûteuse à prévenir. (Belga)