Nouveaux interrogatoires à Charleroi

Luc Cariat n'a jamais été inquiété par les devoirs
d'enquête, jusqu'à aujourd'hui.
(photo Belga)

Lucien Cariat et son fils sont entendus en ce moment par la Justice de Charleroi. En cause notamment : le fait que l'ICDI ait supporté un charroi important, trop fréquemment utilisé à des fins privées.

L'audition, lundi et mardi, de Lucien Cariat et de son fils Luc est une suite du dossier ouvert en mai dernier et qui avait amené l'incarcération de Lucien Cariat, alors président et directeur général de l'ICDI, l'intercommunale de collecte et de destruction des immondices de Charleroi.

Lucien Cariat avait été inculpé d'abus de biens sociaux, de faux et usage de faux, et de détournement par un fonctionnaire public, avant d'être incarcéré pendant plus de quarante jours. Il avait dû démissionner de son mandat d'échevin de l'Environnement de Charleroi et de sa présidence de l'ICDI, l'intercommunale au sein de laquelle son fils Luc exerçait et exerce toujours la fonction de directeur d'exploitation. La veille de cette inculpation, le directeur financier de l'intercommunale avait lui aussi été inculpé et placé sous mandat d'arrêt.

Ce qui fait l'objet de devoirs complémentaires des enquêteurs carolorégiens touche cette fois au charroi de l'intercommunale. Il semble qu'on ait fait supporter par l'ICDI un charroi important, dont faisaient partie des véhicules qui étaient trop fréquemment utilisés à des fins privées par ceux qui en bénéficiaient. Certains de ces véhicules, s'ils faisaient officiellement partie de ce charroi, semblent avoir fort peu servi en tant que tels au sein de l'ICDI.

On évoque aussi la "découverte", avec l'arrivée de nouveaux responsables, d'une berline de luxe achetée par l'ICDI, mais qui n'aurait jamais circulé dans l'entreprise. Enfin, il est également question de véhicules privés qui auraient bénéficié des services d'entretien de l'intercommunale.

Luc Cariat n'a jamais été inquiété par les devoirs d'enquête jusqu'à aujourd'hui. Outre sa fonction de directeur d'exploitation, il était encore, jusqu'il y a peu, "responsable sécurité et hygiène" de l'intercommunale. Or, il était apparu que les instances syndicales et le comité de sécurité et d'hygiène de l'entreprise n'avaient jamais été réunis, sous la présidence de Lucien Cariat. (Belga)