À Batibouw, tout le monde il est beau

C 'est l'heure des offres alléchantes pour la maison de vos rêves et pour tout ce qui gravite autour. Les taux sont bas, banquiers et vendeurs sont aux anges. Pour séduire tout est en place dans les 12 palais du Heysel.

Du charme des hôtesses au champagne au frais que l'on sortira en même temps que le bon de commande, rien ne semble manquer.

Acheter sur un salon semble souvent plus intéressant. C'est souvent vrai. Mais méfiez-vous des achats impulsifs. Si tout semble soigné et nickel, le design a aussi un coût. Préparez votre visite sur le site internet www.batibouw.com.

Lors de transactions dans les foires commerciales, salons et expositions, la loi sur les pratiques du commerce, sur l'information et sur la protection du consommateur régit vos droits et vos devoirs. Sachez que le seul fait de prendre les commandes assujettit à la loi à titre de «  vente  ». Le vendeur est donc tenu de vous délivrer un bon de commande, conforme à l'AR du 30 juin 1966, lorsque la livraison du produit ou la fourniture du service est différée. Et qu'un acompte est payé par vos soins.

Si vous vous êtes engagé auprès d'un constructeur ou d'un fabricant durant un salon, sachez que pour autant que le paiement n'ait pas lieu au comptant et que le prix excède 213,19 €, vous bénéficiez d'une protection. Sous forme notamment d'un délai de réflexion de 7 jours. Pour en savoir davantage sur les pratiques commerciales de vente, cliquez sur «  Guide aux entreprises  » puis sur «  Foires et salons  » sur le site www.mineco.fgov.be.

N'hésitez pas à demander les caractéristiques du produit, ses avantages par rapport à la concurrence. Après vous être renseigné la disponibilité et les possibilités de réapprovisionnement d'un matériau, inquiétez-vous du prix de la pose, des garanties, des délais de livraison.

Pour tout ce qui est appareil électrique  : quelle est la durabilité de l'appareil  ? Les services après-vente sont souvent très coûteux. Demandez qui assure ce rôle, la firme assure-t-elle elle-même le service technique  ?

Si un entrepreneur de clé-sur-porte vous accroche avec de bonnes propositions commerciales, déshabillez bien le cahier des charges. L'entrepreneur se rend-il bien sur le terrain avant l'offre définitive  ? Quid des déblais  ? Les raccordements en tous genres sont-ils compris  ? Des calculs de l'isolation thermique et phonique (plancher en bois) sont des garanties de sérieux. Pour cette dernière, de nouvelles normes sont en vigueur selon le type d'habitation.

Avant de poser les bonnes questions techniques, il y a lieu de savoir si des clauses suspensives au contrat sont présentes (prêt et obtention du permis). N'oubliez pas qu'un bon architecte défendra en principe au mieux vos intérêts.

Voici quelques numéros de téléphones utiles avant de commander et signer  :

> Questions techniques au CSTC 02/716 42 11.

> Questions immobilières au Fonds du logement 071/20 77 11.

www.flw.be

> Autres renseignements à la Commission conciliation construction 02/504 97 86.
> Au Conseil national de l'Ordre des architectes 02/647 06 69.
> À la Division du logement de la Région wallonne 081/33 21 11.
> À l'ASBL Bâtir en sécurité 02/377 39 01.

(Dominique WAUTHY)