VU SUR INTERNET

Michael Jackson: Facebook croit au complot marketing

Michael Jackson: Facebook croit au complot marketing

Sur Facebook, on y croit encore.

Sur Facebook, Twitter et MySpace, les fans pleurent. Mais certains croient au complot.


Loi de l'instantané oblige, la mort du chanteur américain relègue ce vendredi l'élection iranienne au cinquième rang des sujets sur le site de socialisation gratuit Twitter. Par centaines de milliers, les inconditionnels de Michaël Jackson innondent le web en livrant leur peine et leur admiration pour celui qui a bercé une partie de leur jeunesse.

"Nous avons dansé sur les tubes de Michael Jackson pour mon 7e anniversaire. Sa musique survivra à celle de Beethoven", n'hésite pas à proclamer un fan sous le pseudo d'Infinitespace.

"La vérité sortira de l'autopsie"

Certains refusent de faire le deuil de leur idole, mort jeudi à l'âge de 50 ans dans un hôpital de Los Angeles où il avait été admis en urgence à la suite d'un arrêt cardiaque. Et les plus radicaux contestent déjà la version officielle, privilégiant une excentrique théorie du complot.

"La vérité sortira de l'autopsie - des sources fiables m'ont indiqué que Al-Qaïda serait derrière sa mort", assure Hinasafi.

L'autre site de socialisation au succès planétaire, Facebook, a vu le nombre de connexions exploser (28.000 membres en quelques heures) sur une page consacrée au défunt.

Un complot

"Michael Jackson n'est pas mort", titrait une autre page adressée à tous ceux "qui refusent de croire que le roi de la pop est mort et qui veulent partir à sa recherche". Mais seuls six internautes semblaient résolus à entamer la quête.

Toujours sur Facebook, on pouvait également lire: "Michael Jackson n'est pas mort, cela fait partie d'une stratégie pour préparer un énorme come-back!!! C'est génial!"

Sur un site français du chanteur, les fans ont simplement barré la page principale d'un "Michael, we love you forever" ("Michael, on t'aimera toujours") sur un fond noir.