PEOPLE

Michael Jackson: Madonna n'arrête pas de pleurer, Schwarzenegger digne

Michael Jackson: Madonna n'arrête pas de pleurer, Schwarzenegger digne

Madonna, comme Jackson, fait partie des immenses statues de la pop. Souvent imités, jamais égalés. Même en cire. (photo Reporters)

Madonna est en pleurs. Liz Taylor est bouleversée. P. Diddy a perdu un ami. Jamie Foxx salue son travail pour la culture black. Schwarzenegger salue une figure emblématique. Les peoples réagissent à la mort de Michaël Jackson. 

"Je ne peux plus m'arrêter de pleurer... J'ai toujours admiré Michael Jackson. Le monde a perdu l'un de ses très grands, mais sa musique vivra pour toujours", a écrit la chanteuse Madonna dans un communiqué cité par l'édition en ligne de l'hebdomadaire People.

L'actrice Elizabeth Taylor, proche amie de longue date de la pop star a affirmé être "trop bouleversée" pour publier un communiqué, selon sa porte-parole citée par People.

"Je suis totalement bouleversé par cette nouvelle", a déclaré le producteur et musicien Quincy Jones, qui avait supervisé l'album "Off the Wall" du chanteur en 1979, après l'annonce de la mort de la star d'un arrêt cardiaque, à l'âge de 50 ans, à Los Angeles.

Sa musique "est jouée dans tous les coins de la planète, et c'est parce qu'il avait tout - talent, grâce et professionnalisme. J'ai perdu mon petit frère aujourd'hui et une part de mon âme s'en est allée avec lui", a-t-il ajouté.

Un black avant Tiger Woods

"Je n'oublierai jamais le jour où il est venu me voir en studio et où j'ai joué pour lui", écrit Wyclef Jean, un ancien du groupe de hip-hop, The Fugees. Laconique, l'actrice américaine Jane Fonda se dit "abasourdie". "Mon ami Michael Jackson est mort". Le rappeur américain P. Diddy rend hommage à celui qui lui a montré que l'on pouvait rendre un rythme visible". "Il va me manquer".

L'acteur Jamie Foxx a appris le décès du musicien, dont l'album "Thriller" reste le plus vendu de tous les temps, alors qu'il était interviewé sur la chaîne NBC. Il a dit espérer que le monde se souviendrait de lui comme d'un "musicien brillant", et non pour le "numéro de cirque" qu'était devenu sa vie.

"Michael Jackson a fait en sorte que la culture accepte une personne de couleur bien avant (le golfeur) Tiger Woods, bien avant (la diva de la télévision) Oprah Winfrey et bien avant (le président) Barack Obama, a affirmé pour sa part le révérend Al Sharpton, militant des droits civiques des Noirs, lors d'une conférence de presse improvisée à Harlem au nord de Manhattan (New York).

"Sérieuses questions"

"Michael a été à la musique ce qu'ils ont été au sport, à la télévision et à la politique. Et aucune controverse ne pourra effacer cet impact historique", a-t-il ajouté.

"Aujourd'hui le monde a perdu l'une des figures les plus influentes et les plus emblématiques de l'industrie de la musique", a souligné pour sa part dans un communiqué le gouverneur de Californie, Arnold Schwarzenegger.

"Il a plongé bas"

"Même s'il y avait de sérieuses questions sur sa vie personnelle, Michael était sans conteste un grand artiste et sa popularité a touché des générations et l'ensemble de la planète", a ajouté l'ancien comédien à propos du chanteur, acquitté en 2005 après un procès retentissant où il était accusé d'attouchements sexuels sur un adolescent.

"Jamais personne n'est monté si haut pour plonger ensuite si bas. RIP Michael" a écrit pour sa part le ministre britannique des Affaires étrangères, David Miliband, dans un message sur le site internet Twitter.

"La danse qu'il a interprété pour "Thriller" est encore interprétée, utilisée et imitées constamment", indique le co-directeur artistique de la compagnie de danse BodyVox, dans l'état de l'Oregon. Il a été une source d'inspiration pour beaucoup de gens, moi y compris".