article abonné offert

CHARLEROI

Si en nombre nécessaire...

Écolo , on s'en souvient, a déjà endossé des responsabilités régionales il y a dix ans, dans la législature 1999-2004 du gouvernement wallon. Xavier Desgain en retire, une décennie plus tard, une leçon fondamentale : « Nous n'étions pas assez forts dans les chiffres à ce moment-là pour vraiment peser dans ce gouvernement. Même si c'est la présence d'Écolo qui a permis, par le ministère de la Mobilité de José Daras, de débloquer le dossier du métro de Charleroi ; même si c'est Écolo aussi qui a permis le développement de la plateforme multimodale de Châtelet et la création du Relais Social malgré la mauvaise volonté du CPAS carolo, nous n'étions pas nécessaires mathématiquement à la création de ce gouvernement » .