Une recrudescence du phénomène dit de "fraude au tarmac" est constatée par la police fédérale depuis quelques semaines. Trois cas concrets ont fait l'objet de plaintes de la part de particuliers, d'autre sont été signalés aux services de police.

La fraude au tarmac concerne la fourniture et la pose, pour un prix présenté comme avantageux, de tarmac à chaud. Au final, la facture se révèle exorbitante. Les auteurs se présentent généralement avec des véhicules immatriculés en Grande-Bretagne mais travaillent pour le compte de sociétés enregistrées en France. La plupart du temps, les auteurs ne sont pas en possession de leurs documents d'identité. Les faits sont commis en série dans différentes régions du pays.

En 2005 plusieurs dizaines de cas avaient été recensés. La police fédérale recommande la plus grande vigilance des citoyens par rapport à ce phénomène et demande aux citoyens de prévenir le service de police le plus proche s'ils étaient confrontés à ce type d'offre


Nos dernières videos