LIEGE

Assises de Liège: Cevher Kürt précise sa version et s'enfonce

Les derniers témoins ont été entendus mercredi après-midi devant la cour d'assises de Liège au procès de Cevher Kürt, un Liégeois de 48 ans accusé du meurtre de Stéphanie Ribette. Lorsque l'accusé a voulu préciser sa version des faits, il a donné un nouveau détail contradictoire sur la présence du sang de la victime sur les pédales de la voiture.

Avant l'audition des derniers témoins du procès, Cevher Kürt a été invité par les jurés de la Cour d'assises de Liège à préciser ses précédentes déclarations. A cette occasion, les jurés l'ont interrogé sur l'absence de sang sur les chaussures qu'il prétendait porter le soir des faits. Cevher Kürt avait soutenu qu'il avait découvert les corps sans vie de Stéphanie Ribette et que c'est à cette occasion qu'il avait été contaminé par le matériel génétique (ADN) de la victime.

Ce matériel génétique avait été retrouvé sous ses ongles, sur la vitre de sa voiture ainsi que sur le pommeau de vitesses, le volant et les pédales de sa voiture. L'accusé soutenait que c'est parce qu'il avait secoué légèrement sa victime lorsqu'il l'avait découverte morte au sol qu'il portait sur lui ce matériel génétique.

Cevher Kürt a soutenu qu'il portait le soir des faits les mêmes vêtements, non tâchés de sang, que ceux qu'il portait lorsqu'il a été intercepté peu de temps après les faits. Il soutenait qu'il ne s'était pas changé. Aucune trace de sang n'a été retrouvée sur les chaussures (ou sur leurs semelles) qu'il prétendait porter. Les jurés l'ont invité à s'expliquer sur le contraste qui existe entre l'absence de traces de sang sur les semelles de ses chaussures et la présence de sang sur les pédales de sa voiture. "La clé de ma voiture avait été volée six mois plus tôt, a prétendu l'accusé. Peut-être que quelqu'un est venu mettre ce sang sur les pédales."

C'est donc un nouvel élément qui a été avancé par l'accusé. "Plutôt que d'échafauder des théories dont vous vous rendez compte vous-même qu'elles ne tiennent pas la route, vous feriez bien de nous expliquer ce qui s'est réellement passé dans le café", a fait remarquer le président Gorlé à l'accusé.

Cevher Kürt a encore précisé qu'il avait quitté le café pour se rendre chercher de l'argent dans une banque mais qu'il a abandonné l'idée en chemin pour revenir. C'est vers 4h40 qu'il aurait, selon sa version, trouvé le corps mort de la victime. Or, cette dernière a encore envoyé des SMS à une de ses amies jusqu'à 5h25, en évoquant le fait que Cevher Kürt était revenu au café. Cevher Kürt est resté sur sa position.

Parmi les témoins entendus, l'épouse de Cevher Kürt a confirmé qu'elle a donné naissance à 7 enfants. Comme la culture le permet, il a pris une seconde épouse avec laquelle il a obtenu 4 autres enfants. L'épouse ne savait pas où il se rendait lorsqu'il s'absentait la nuit. Mais ses enfants ont ajouté qu'il se comportait en père disponible et non violent.

Un autre témoin est venu soutenir, à la surprise des parents de Stéphanie Ribette, qu'elle devait se marier avec lui le 20 décembre 2006 (le jour où elle a été enterrée). Cet homme a soutenu que Stéphanie Ribette avait souhaité que ce mariage reste secret et que ses parents n'en soient pas informés avant la noce.

Les plaidoiries et le réquisitoire auront lieu jeudi.

Nos dernières videos