Assises Bruges: un interné s'échappe et tente d'assassiner sa femme

La cour d'assises de Bruges entamera vendredi l'examen du dossier à charge de Claude Decroix, 50 ans, poursuivi pour tentative d'assassinat sur la personne de son épouse, Martine De Masure, qu'il a agressée, armé d'un couteau et d'un marteau. Le fils du couple, un adolescent de 15 ans, a réussi à mettre son père en fuite. L'accusé s'était échappé la veille d'une institution psychiatrique.

Les faits datent du 24 mai 2007 et ont eu pour cadre le domicile du couple, à Izegem.

Le couple a connu une existence tumultueuse et l'épouse a souvent été victime de violences de la part de son mari qui s'en est aussi pris à deux reprises à la soeur de sa femme. En 1991, l'homme a été frappé par une mesure d'internement. Il s'est échappé à plusieurs reprises de l'institution qui l'hébergeait pour aller menacer sa femme.

En 1992, une procédure en divorce a été entamée mais le jugement définitif n'a jamais été enregistré dans les registres de l'état civil, l'accusé ayant réussi à convaincre son épouse de ne pas le quitter.

La tentative d'assassinat de 2007 a été précédée d'une nouvelle discussion au cours de laquelle Claude Decroix a une nouvelle fois menacé Martine De Masure. A l'issue de cette altercation, l'homme s'est à nouveau présenté, le 14 mai 2007, au centre psychiatrique de Menin. Quelques jours plus tard, il apprenait qu'il allait être placé en section fermée. Il s'est alors échappé et a tenté de se suicider. Il a été intercepté par la police et le parquet de Courtrai l'a fait à nouveau interner.

Ayant appris que son épouse voulait concrétiser son divorce, il a décidé de la tuer et de se suicider. Il s'est une nouvelle fois échappé de l'institution psychiatrique qui a prévenu son épouse.

Selon l'acte d'accusation, l'accusé a préparé son plan avec soin. Il a surveillé la maison, crevé les pneus de la voiture de sa femme pour éviter qu'elle ne prenne la fuite et s'est procuré un vieux cutter dont il changé la lame, ainsi qu'un marteau.

Le jour des faits, il a réussi à entrer par l'arrière de la maison. Martine De Masure et leur fils de 15 ans se sont enfuis dans la rue, poursuivis par le forcené, armé de son cutter et du marteau. Ce dernier a frappé sa femme d'un coup de couteau à la gorge. Le fils a réussi à arracher le marteau des mains de son père et l'a frappé à la tête, le mettant en fuite. L'individu a été arrêté quelques heures plus tard.

Selon les expertises psychiatrique, l'accusé est un menteur pathologique, entièrement responsable de ses actes. Ses tentatives de suicide à répétition ne viseraient qu'à attirer l'attention sur lui.

L'arrêt devrait tomber mercredi prochain.

Nos dernières videos