STANDARD - FC BRUGES samedi 20h

Nabil Dirar: "Mbokani nous a provoqués"

Nabil Dirar: "Mbokani nous a provoqués"

Dirar n'a pas digéré la gifle du match aller, ni les propos de Mbokani. (Photo Reporters)

Nabil Dirar ne veut pas que le Club passe (encore) à côté de son match, samedi à Sclessin. Pour le classement, évidemment. Mais aussi... "pour nous venger".

"Le 1-4 encaissé au match aller nous a fait mal. Le Standard était plus fort, il possède, globalement plus de qualités que Bruges. Mais je n'ai pas digéré les déclarations de Mbokani. Avant la rencontre, il avait dit qu'il était certain de marquer. En plus il l'a fait! Bon, pour ça, ok, respect. Mais était-ce la peine de faire de la provocation gratuite? Là, récemment, il a dit que ce serait plus difficile pour eux contre Zulte Waregem que contre nous. J'espère que mes coéquipiers seront dans le même état d'esprit revanchard que moi et auront la fierté de vouloir rendre aux Liégeois la monnaie de leur pièce. Il faudra faire bloc, se serrer les coudes car c'est difficile de jouer à Sclessin. Le Standard est, comme nous, une équipe jeune. Sauf qu'eux, ils jouent ensemble depuis longtemps. C'est ce qui fait la différence."

+ Prolongez l’info dans Vers l’Avenir, L’Avenir, Le Jour, Le Courrier de ce mercredi 6 mai.

Nos dernières videos