Pop métallique sur friche industrielle

L'équipe de la Rockhal était dans les starting-blocks, hier mardi, à Esch-Belval, à la veille du concert de Depeche Mode. « Notre personnel compte trente membres, explique Olivier Toth, general manager. Ils travaillent dans l'administration, le marketing, les ressources que sont les jeunes artistes ou le studio, la programmation. Pour celle-ci, nous sommes trois et je prends en charge les grosses pointures. » À quelques heures de l'arrivée de Dave Gahan, Martin Gore et Andy Fletcher, la Rockhal était en effervescence. Rien n'est laissé au hasard, des derniers détails propres à l'accueil du groupe aux bars qui sont installés sur l'esplanade, face aux vestiges sidérurgiques de la friche industrielle à laquelle répondront ce mercredi soir les halètements synthétiques et la pop métallique et indémodable de Depeche Mode. Enjoy the silence ? Ici, pas vraiment !P. C.

Nos dernières videos