Gentils riverains et méchants promoteurs

Gentils riverains et méchants promoteurs

Certains ont tenu des propos virulents à l'encontre des promoteurs des Jardins du Tournaisis. Étaient-ils vraiment justifiés ?

Le projet - impliquant une zone résidentielle, une zone de services avec, éventuellement, un hôtel et une résidence pour personnes âgées, des parkings souterrains et des espaces verts - semble plutôt séduisant si l'on considère qu'il sera érigé en lieu et place d'un ancien chancre industriel.

Que les riverains fassent preuve de vigilance, qu'ils expriment des craintes, nourries notamment par les récents travaux de démolition qui en ont secoué plus d'un (au sens propre du terme), est sain et parfaitement normal.

Sans vraisemblablement y parvenir tout à fait, les promoteurs se sont voulus rassurants, lors du débat de ce mardi, à l'hôtel de ville. Ils ont notamment admis que chaque situation particulière de mitoyenneté serait examinée avec attention, que des solutions seraient étudiées là où des démolitions risquent de mettre en péril des constructions privées (comme des carports, par exemple) et qu'un état des lieux préalable aux travaux de réaménagement serait effectué.

Il est cependant des arguments, évoqués lors de cette clôture d'enquête, qui ne peuvent que laisser pantois l'observateur extérieur. Ainsi, l'un des participants a été jusqu'à reprocher aux concepteurs du projet leur intention de faire de la promotion immobilière sur le site. Il semble pourtant évident que lorsqu'une société immobilière cherche à s'implanter quelque part, ce n'est pas pour y vendre des cacahuètes. Mais, à bien y réfléchir, un telle société a-t-elle vraiment intérêt à mettre en péril la quiétude d'un quartier dont elle cherchera, commercialement, à vanter les mérites ? On pourrait au moins lui laisser le bénéfice du doute...

Nos dernières videos