article abonné offert

La troisième fois fut la bonne

Alité et privé des terrains quatre longs mois durant, Jean-Pol Abrassart, l'ancien correspondant qualifié, avait retrouvé l'équipe lors du nul à Marbaix. « L'an passé, nous étions derrière le duo Chimay/Marbaix. L'année précédente, Mominoise avait profité de notre faux pas à Beaumont B. Nous tenons enfin le bon bout. Le travail de plusieurs saisons est ainsi récompensé. Il y a toujours eu une bonne ambiance dans le noyau. L'an prochain, l'objectif premier sera le maintien. » Pressenti pour remplacer le coach Pascal Jeannesson, Marc Nicolas, le T2, avait finalement cédé la place à Emmanuel Sobry. « Le titre est une grande fierté. Nous l'attendions depuis trois ans. Le championnat a été passionnant jusqu'au bout. Boussu a fait peur à tous les grands et a joué son rôle d'arbitre. Après nous avoir battus au premier tour, les Boussutois ont accroché Froidchapelle. La bonne ambiance est le secret de notre réussite. Les jeunes travaillent main dans la main. Le meilleur moment de la saison restera notre succès à Beaumont. Nous y avons déjà en partie fêté le titre ! » Indéboulonnable portier de Forges, Romuald Versaevel tenait à dédicacer le titre à son papa. « Mon père est décédé il y a deux ans et demi. Il me suivait depuis que j'étais diablotin. Je lui dédie ce titre. En tant que gardien de la meilleure équipe du championnat, je n'ai pas souvent de ballons. C'est très difficile à gérer. » Véritable plaque tournante, Axel Versaevel a inscrit 22 buts cette saison. « C'est un record. D'habitude, je tourne au tour d'une dizaine. L'an passé, j'étais aux études. J'étais plus disponible cette saison. Je me sens bien dans une équipe où se sont greffés quatre juniors. C'est le clef de notre succès. » P.C.


Nos dernières videos