Ingrid Chauvin a pris du galon. L'agent Sandra Longo a été propulsée commissaire de la Crim. Et elle enquête dans le milieu chinois.

Après une première apparition sur les petits écrans en mai 2007, Sandra Longo est de retour. Avec 9 millions de téléspectateurs en France lors de la diffusion des deux premiers épisodes de La Taupe, il était logique que TF1 (qui diffusera la série le 11 mai) songe à une suite, diffusée en avant-première ce mercredi soir sur La Une.

Entre-temps, l'agent de l'inspection générale des services (IGS), incarné par Ingrid Chauvin, a été promu commissaire de la Crim'. Et cette fois, elle est amenée à enquêter dans le milieu de la mafia chinoise. Tout commence par le « suicide » forcé d'une jeune asiatique et la découverte de deux corps dans le coffre d'une voiture dans le XIIIe arrondissement de Paris. Si l'un est celui d'un autre asiatique, l'autre est celui d'un capitaine de la brigade criminelle, flic ripou qui fermait les yeux sur certains petits trafics. Très vite, les soupçons du commissaire Longo vont se porter sur Nicolas Cheng (Stéphane Fourreau), chef mafieux chinois, à la tête d'un vaste réseau impliqué dans le trafic de drogues mais aussi la prostitution. Pour l'aider dans son enquête, elle peut compter sur son ancienne collègue Laure Fanisse (Linda Hardy), qui tient une boutique de décoration dans le quartier chinois. Mais alors que Sandra veut prendre son temps pour coincer Cheng (le premier épisode est d'ailleurs assez morne), Laure est plus impatiente...

Si les meurtres s'enchaînent, cette suite de La Taupe manque cruellement d'action. Ingrid Chauvin, pimpante de bout en bout, est peu crédible dans un rôle qui manque de reliefs. On préfère nettement la prestation de Linda Hardy.

La Une, 21.30

Nos dernières videos