BASKET-BALL BELGES A L'ETRANGER

Ça sent le champagne pour Jorssen

Jorssen ne bâtit pas des châteaux en Espagne. Le Liégeois est pourtant bien proche de décrocher le titre en D2, et de rejoindre Hervelle en ligue ACB

Un Dimitri va-t-il en imiter un autre ? Après « Doum » Lauwers récent champion en D2 italienne avec Varèse, Dimitri Jorssen se trouve sur la route du titre en D2 espagnole. À deux journées du terme de la compétition, son club Valladolid occupe la tête du classement et pourrait directement retrouver la prestigieuse Ligue ACB qu'il avait quittée il y a un an. Dimitri Jorssen futur adversaire du Real Madrid d'Axel Hervelle ? Possible car le pivot verviétois répond, dit-il, aux attentes de ses dirigeants. Son impact sur le jeu est en tout cas en progression : alors que ses statistiques révèlent 4,8 pts et 2,8 rbds en 12 minutes sur l'ensemble de la saison (30 matches), les feuilles de match de ses cinq dernières sorties renseignent 8,4 pts et 4,6 rbds en près de 14 minutes.

« Je me sens de mieux en mieux dans cette équipe, confirme le principal intéressé qui a récemment fêté son 30e anniversaire. Je joue plus libéré, plus décrontacté depuis que j'ai obtenu la garantie d'au moins terminer la saison ici. » Arrivé en septembre dans un club touché par la disparition de son sponsor principal, un groupe de construction tombé en faillite, le géant liégeois (2m10) a vécu dans l'incertitude. « D'abord, j'ai passé un test de dix jours à l'issue duquel on m'a proposé un contrat d'un mois. Pour ensuite le prolonger jusqu'à Noël. Et puis encore jusqu'en février pour finalement me confirmer jusqu'au terme de la compétition. Si j'ai hésité à une époque, je ne regrette pas mon choix. Je suis bien intégré dans l'équipe où je suis la deuxième option du coach sur le poste 5 derrière l'Américain Battle. Quant au niveau de la compétition, il est très bon. Les premiers du classement joueraient sans problème les play-off en Belgique. » Évoluant à domicile devant 5 000 personnes, Dimitri Jorssen, qui n'a croisé Axel Hervelle qu'à une reprise (« On a joué un match amical l'un contre l'autre en début de saison »), aimerait prolonger l'aventure ibérique : « Il est encore un peu tôt pour évoquer le futur mais Valladolid m'a déjà fait savoir qu'il souhaiterait me conserver. Même si je n'ai eu jusqu'à présent aucun contact avec des clubs belges, je n'exclus pas non plus un retour au pays. Cela dit, jouer en Ligue ACB et contre Axel Hervelle, ce serait vraiment chouette. Ne mettons toutefois pas la charrue avant les boeufs car il reste deux matchs à gagner. » Valladolid doit encore rencontrer Burgos (6e) et Gandia Basquet Valence (16e sur 18). Deux victoires et le titre synonyme de montée directe sera dans la poche ! Par contre, le moindre faux pas pourrait envoyer le club aux play-off regroupant les équipes classées de la 2e à la 9e position. Des play-off dont seul le vainqueur rejoindra la plus prestigieuse des ligues européennes.

Classement actuel avant les deux dernières journées : 1. Valladolid (24 vcitoires, 8 défaites) ; 2. Alicante (23 v., 9 d.) ; 3. Melilla (23 v., 9 d.).

En cas d'égalité à trois équipes au terme du championnat, Valladolid est champion.

En cas d'égalité à deux avec Alicante, Valladolid est champion.

En cas d'égalité à deux avec Melilla, Melilla est champion.

Nos dernières videos