Les Etudiants libéraux ont annulé un débat qui aurait dû se tenir ce mercredi soir, à l'ULB , en présence notamment d' Armand De Decker, en raison de "risques d'atteintes à la sécurité".

Selon ce dernier, un groupe d'étudiants qui avaient déjà perturbé le congrès des libéraux européens la semaine dernière, avait averti de leur présence et menaçaient de "mettre le MR dehors" ce mercredi soir.

"Par mesure de prudence", les Etudiants libéraux ont préféré annulé le débat. Ils ont par ailleurs regretté que "l'ULB, informée des risques de dérapage, se soit abstenue de toute attitude propre à garantir la liberté d'expression" et se soit notamment opposée à toute présence policière sur le campus.

Belga