Le huitième vo lume de la collection « Cadors et lieutenants du vélo » réalisé par Claude Degauquier est consacré à un enfant du Hainaut occidental, Willy Bocklant. « C'était un coureur charismatique, explique l'auteur. Il avait la classe, la volonté ; il s'entraînait comme un Flandrien. J'étais présent au Liège-Bastogne-Liège 64 où il s'impose devant Van Coningsloo et Adorni. L'année précédente, il avait remporté le Tour de Romandie, le GP Stan Ockers, avait été quatrième de Milan San Remo. On l'a aligné au Tour de France trop tôt et, à tort, on a vu en lui un candidat potentiel au maillot jaune ; comme avec Criquielion... On n'avait pas compris assez vite qu'il s'agissait d'un excellent finisseur, d'un bon rouleur, d'un sprinter, mais surtout pas d'un grimpeur. » Claude Degauquier décortique la carrière de ce Flamand de Bellegem tôt installé en Hainaut. Il explique comment il a été dégoûté du football à Herseaux où, en cadets, un dimanche, on avait choisi de le laisser sur le banc. On le retrouve sous les couleurs de la Pédale Saint-Martin alors qu'il s'est établi à Estaimpuis. On le voit remporter le Franco-Belge en 1960 avant les premières années de gloire chez Flandria. Les saisons s'enchaînent avec, lancinante, la question : « A-t-il trop couru ? » C'est avant le drame qui se noue au Circuit du Littoral Ouest à La Panne en 66. Il chute et est relevé avec une fracture « compliquée » au fémur. Le guerrier retrouvera le vélo mais n'affichera plus la même superbe. Avec la modeste formation Pull Over-Centrale-Novy, en 68, il n'est plus que 14e du Ronde mais gagne le modeste GP de Tournai et s'impose à Rumes. La fin est proche. Il renonce en 69. « Il travaille dès potron-minet pour une entreprise de transport et ne pratique plus aucune activité sportive. Après moins de deux ans de retraite, l'ami Willy pèse 95 kg pour 1 m 76. Il devient spectateur de sa vie, se rend au football, aide son beau-père dans le dépouillement et le triage des bulletins de pronostic. » Il ouvrira encore un car wash, un café avant de s'éteindre en 88. Emporté par un infarctus, il n'était âgé que de 44 ans.