HUY

Micheline Toussaint succède à Anne-Marie Lizin au poste de bourgmestre de Huy

Micheline Toussaint est devenue officiellement bourgmestre de la Ville de Huy lundi soir, peu après 20h00. Le moment est historique. Anne-Marie Lizin rend son écharpe maïorale après être restée durant 26 ans aux commandes de la Ville de Huy.

Micheline Toussaint a prêté serment dans les mains de l'échevin des Finances MR Jacques Mouton, qui opérait son dernier acte d'échevin avant de retrouver les rangs de l'opposition.

Juste après que la démission de la bourgmestre de Huy Anne-Marie Lizin a été entérinée à l'unanimité des membres du conseil communal, l'ancienne échevine PS de l'Enseignement a été mise en place.

Anne-Marie Lizin n'était pas présente pour appuyer sa lettre de démission transmise au Secrétaire communal le 19 février dernier. Beaucoup redoutaient qu'elle vienne physiquement retirer cette démission et ainsi empêcher la conclusion du nouveau pacte de majorité.

Une fois que Micheline Toussaint a été mise en place, les Hutois, venus en nombre, l'ont saluée d'une salve d'applaudissements.

Les autres échevins, à commencer par le Premier échevin Denis Léonard, ont prêté serment et ont obtenu le même soutien populaire après avoir prononcé la formule performative: "Je jure fidélité au Roi, à la constitution et aux lois du peuple belge".

Le nouveau pacte de majorité, qui lie à présent le PS à l'ancienne opposition Ensemble, a été entériné à la majorité des membres du conseil, à l'exception des deux membres du MR présents.

Le MR, par la voix de Jacques Mouton, a au passage fustigé Ensemble. Il parle d'"hypocrisie". Car au lendemain des dernières élections communales, Ensemble avait accablé le MR d'avoir conclu un pacte de majorité avec le PS. Mais à l'époque, c'était le PS d'Anne-Marie Lizin.

Une fois que les nouvelles places ont été distribuées autour de la table du conseil communal, Micheline Toussaint a pris la parole pour faire part de la philosophie qui conduira la nouvelle majorité.

L'éthique, le respect et la collégialité seront les valeurs portées par cette majorité. Au passage, Micheline Toussaint a expliqué qu'elle regrettait que le MR n'ait pu être inclus dans cette nouvelle majorité.