Trop de mousse, de tonte, de mauvaises herbes... Vous n'êtes pas très satisfait de votre gazon ? Plantez des couvre-sols.

Le gazon ne pousse pas toujours facilement dans certaines parties du jardin, comme dans les pentes, au pied des grands arbres ou dans les endroits très secs ou trop humides. Choisir de le remplacer par des couvre-sol semble plus naturel et écologique. En effet, ces plantes nécessitent très peu d'entretien : ni tonte, ni fertilisation. De plus, comme elles limitent la croissance des mauvaises herbes, le désherbage devient limité une fois qu'elles sont implantées. la meilleure sélection comprendra des vivaces tapissantes qui conviennent à toutes les situations (soleil, mi-ombre et ombre) et à tous les types de sols (de sec à humide).

- Pour l'ombre et la mi-ombre : aspérule odorante (en sol riche et humide), lamier maculé (pas au pied des grands arbres), lamier galéobdolon (au pied des grands arbres en sol plus sec), pachysandre du Japon (sol frais humide et bien drainé, au pied des érables ou autres grands arbres), onoclée sensible (fougère pour sol humide).

- Soleil, mi-ombre : fétuque bleue (graminée pour terre pauvre et sablonneuse), bugle rampante (s'étend partout en sol riches, humides, bien drainés), herbe aux écus (endroits humides), oeillet deltoïde (sol sablonneux ou rocailleux bien drainé), sagine (tapis vert doré pour sol riche humide bien drainé), phlox mousse (idem avec petites fleurs blanches, violettes ou rouges).

- Soleil : le sedum âcre se déploie rapidement dans un emplacement chaud et ensoleillé, sec. Le thym serpolet et ses minuscules fleurs lilas est idéal dans les pentes, entre les dalles et pierres plates de sentier.

Les alternatives vivaces au gazon se plantent en godets après désherbage et amendement de la surface, elles ne se sèment pas. On dispose les godets à la densité choisie. À titre indicatif une densité de 4 godets au m² représente un écartement de 50 cm entre les godets. Alors qu'une densité de 9 godets au m² représente un écartement de 30 cm. Les densités de plantation conseillées pour obtenir une couverture en un an sont indiquées dans la fiche technique de chaque plante.

On plante comme pour des vivaces traditionnelles, mais sans creuser de cuvette d'arrosage autour de chaque plante, de manière à maintenir un sol bien plat. On arrose bien en profondeur après plantation par aspersion puis on tasse le sol autour des mottes de chaque plante. Évitez l'installation sur sol nu ; installez un paillis organique ou inerte, le temps que les plantes se développent.

Voici quelques autres exemples tout terrain, véritables alternatives au gazon... à installer en plein soleil et que l'on peut piétiner si besoin est.

- Achillea millefolium : arrosage une fois par semaine en été. Pour garder un tapis ras il faut tondre tous les 15 jours environ, au printemps et en été. Une tonte moins fréquente laisse la plante monter à fleurs et donne un aspect de prairie.

- Phyla nodiflora : peu d'arrosage, désherbage manuel occasionnel.

- Zoysia tenuifolia : arrosage une fois par semaine en été. Tonte une fois par an. Une fois que le Zoysia est bien installé, il n'y a presque pas d'herbe qui passe au travers.

- Frankenia laevis : arrosage une fois par semaine en été. Désherbage manuel occasionnel.

- Dichondra repens : arrosage deux fois par semaine en été. Désherbage manuel occasionnel.

- Matricaria tchihatchewii : arrosage deux fois par semaine en été. Désherbage manuel occasionnel.

- Cynodon 'Santa Ana' : arrosage une fois par semaine en été. Tonte une fois par mois au printemps et en été.

- Stenotaphrum secundatum : arrosage une fois pas semaine en été. Tonte une fois par mois au printemps et en été.