Elio Di Rupo a repris officiellement le maïorat de Mons

Di Rupo avait mis ses fonctions maïorales entre parenthèses depuis octobre 2005. (photo Belga)

L'ancien ministre-président wallon Elio Di Rupo (PS), bourgmestre empêché depuis octobre 2005, a officiellement repris depuis vendredi ses fonctions de bourgmestre de Mons.

"Nous avons reçu copie de sa démission en tant que ministre-président jeudi", indique, dans les colonnes de La Province lundi, la désormais ex-bourgmestre faisant fonction Catherine Houdart. "Comme nous avions collège (vendredi), nous l'avons donc actée, tout comme sa reprise immédiate de fonction à Mons", a-t-elle ajouté. L'ancienne bourgmestre f.f. reprend donc l'échevinat de l'Éducation et de la Participation citoyenne détenu par Jean-Paul Deplus, qui redevient conseiller.

Bourgmestre de Mons depuis 2000, réélu en 2006, Elio Di Rupo avait mis ses fonctions maïorales entre parenthèses depuis octobre 2005, date à laquelle il avait remplacé le ministre-président wallon démissionnaire Jean-Claude Van Cauwenberghe. Le bourgmestre empêché avait d'abord été remplacé par l'échevin Jean-Claude Carpentier, décédé le 18 septembre 2006 des suites d'un cancer. L'échevin Richard Biefnot avait pris le relais jusqu'à l'installation du nouveau collège et à la prestation de serment de Catherine Houdart, le 4 décembre dernier.

Pour rappel, Elio Di Rupo, qui vient d'être plébiscité à la tête du parti socialiste, a cédé jeudi les rennes de la Région wallonne à l'ancien ministre fédéral Rudy Demotte (PS). (Belga)