Vinokourov remet le couvert

Alexandre Vinokourov (33 ans) a remporté sa 56e victoire professionnelle. (photo Belga)

Largué la veille à 30 minutes du vainqueur, Alexandre Vinokourov a retrouvé ses jambes. Le Kazakh a remporté la 15e étape du Tour de France courue entre Foix et Loudenvielle. Rasmussen conserve son maillot jaune. Le film de la course.

GED
+ Philippe Gilbert n'était pas au départ

Vinokourov, présent dans une échappée partie de loin, a porté l'attaque décisive dans l'ascension de Peyresourde, le cinquième et dernier col du jour, à 15 kilomètres de l'arrivée. Sur la ligne, le Kazakh a précédé de 51 secondes le Luxembourgeois Kim Kirchen et l'Espagnol Haimar Zubeldia, eux aussi présents dans l'échappée.

Contador, deuxième du classement général, a démarré à quatre reprises dans Peyresourde sans parvenir à décrocher Rasmussen, qui est revenu à chaque fois. L'Espagnol a de nouveau essayé de distancer son rival dans la descente puis les faux-plats menant à Loudenvielle, terme des 196 kilomètres, où les deux hommes se sont présentés avec un retard de l'ordre de cinq minutes et demie par rapport à Vinokourov. Contador a pris la dixième place, Rasmussen la onzième.

A la veille de la journée de repos à Pau, l'écart (2 min 23 sec) est par conséquent resté inchangé entre Rasmussen et Contador. En revanche, l'Australien Cadel Evans, comme les autres candidats au podium, a lâché une cinquantaine de secondes supplémentaires sur Rasmussen et Contador. Il est désormais distancé de 4 minutes par Rasmussen au classement général.

Vinokourov (33 ans), vainqueur samedi du contre-la-montre d'Albi, a enlevé son deuxième succès d'étape depuis le départ du Tour, le cinquième de sa carrière dans la Grande Boucle. Le Kazakh avait terminé très attardé, à près d'une demi-heure, la première étape pyrénéenne, au plateau de Beille. (Belga)

+ Tous les classements

Lundi 23 juillet : 15e étape Foix - Loudenvielle (196 km) :

Les difficultés du jour :
Col de Port (2e cat., sommet au km 27,5) ;
Col de Portet d'Aspet (2e cat., 98,5 km) ;
Col de Menté (1re cat., 114 km) ;
Port de Balès (hors cat., 159,5 km) ;
Col de Peyresourde (1re cat., 184,5 km).

  • 196 km : C'est fait, Vinokourov remporte sa 2e victoire en 3 jours. Kirchen termine 2e devant Zubeldia à 0'50''. Cobo est 4e. Contador et Rasmussen terminent ensemble à 5'33''. Evans, Klöden, Leipheimer, Valverde passe à 6'27'' de Vinokourov.
  • 193 km : Vinokourov est à 3km de la victoire avec 0'51'' sur ses poursuivants. Il impressionne dans la descente.
  • 190 km : Contador et Rasmussen passent le sommet ensemble. Evans, Klöden et Leipheimer sont à une vingtaine de secondes.
  • 185,5 km : Contador met un gros braquet et remet une couche, il ne veut plus jouer les équipiers de luxe de Rasmussen mais le maillot jaune s'accroche.
  • 185 km : Vino est dans la descente. A l'arrière, Contador attaque et... seul Rasmussen peut le suivre. Image semblable à celle de dimanche.
  • 184,5 km : Vinokourov passe le sommet en tête. Le Kazakh file vers sa 2e victoire en 3 jours intercalées par son jour sans dans la première étape pyrrénéenne. Il a 0'30'' d'avance sur Kirchen et Zubeldia.
  • 183 km : Vinokourov a 0'25'' d'avance sur Cobo et Zubeldia. Le peloton, duquel Menchov est lâché, est à 6'15''.
  • 181,5 km : Vinokourov est seul en tête à 3 km du sommet. Cobo et Zubeldia ne parviennent pas à revenir.
  • 181 km : Ca attaque devant. Vinokourov s'envole. Seuls Zubeldia et Cobo tentent de suivre. A l'arrière, Mayo et Soler sont décrochés du groupe maillot jaune tandis que Popovych est quasiment repris.
  • 179,5 km : Zubeldia et Cobo font la jonction. Dans le groupe maillot jaune, toujours à 7'20'' des hommes de tête, Popovych tente de sortir.
  • 179 km : Vinokourov attaque directement mais Arroyo et Kirchen s'accrochent. Cobo et Zubeldia ne parviennent pas à suivre le rythme imposé par le Kazakh.
  • 178,5 km : Garate craque. Vinokourov, Cobo et Zubeldia reviennent sur Kirchen et Arroyo.
  • 178 km : Vinokourov accélère. Seuls Cobo, Garate et Zubeldia le suivent alors qu'ils laissent sur place Tschopp. Dans le peloton, Rasmussen salue le retour de son équipier Menchov qui s'est laissé décrocher des hommes de tête. Le maillot jaune peut aussi toujours compter sur Boogerd.
  • 177 km : Tschopp est déjà lâché sous l'impulsion de Kirchen.
  • 176 km : Les hommes de tête, Kirchen (14e au général à 13'16''), Arroyo (19e à 19'19'') et Tschopp (147e à 2h17'53''), entament la montée du col de Peyresourde.
  • 174 km : Le groupe Vinokourov profite de la descente pour grapiller : il n'est plus qu'à 0'30'' du trio de tête.
  • 165 km : Kirchen, Arroyo et Tschopp sont en tête avec 0'45'' d'avance sur le groupe Vinokourov et 6'40'' sur le groupe maillot jaune qui vient de passer le sommet du Port de Balès. Les coureurs vont chercher la dernière difficulté du jour : le col de Peyresourde.
  • 159,5 km : Kirchen passe le sommet en tête devant Arroyo et Tschopp qui suivent à quelques secondes. Le groupe Vinokourov-Menchov-Zubeldia suit à 0'45''.
  • 158 km : Arroyo s'intercale entre les deux fuyards et le groupe Vinokourov.
  • 156 km : Kirchen rattrape Tschopp en tête. Le groupe Vinokourov-Zubeldia-Arroyo suit à 0'35''. Kashechkin est en passe d'être repris par le groupe maillot jaune qui est pointé à 7'15''.
  • 154 km : Kirchen attaque et sort du groupe des poursuivants. Il tente de revenir sur Tschopp.
  • 153 km : Ca bataille ferme dans le peloton, étiré en file indienne. Pereiro et Astarloza sont les seuls du Top 20 décrochés.
  • 152 km : Tschopp s'extirpe du groupe de tête. Dans le peloton, Kashechkin tente de prendre le large.
  • 151 km : Sous l'impulsion d'Ivanov, Vinokourov, Cobo et Zubeldia reviennent les échappés. Ivanov s'écroule directement et laisse partir le groupe.
  • 149 km : Menchov a rejoint les fuyards desquels ne fait plus partie Ivanov, repris par le groupe des poursuivants 0'40'' derrière..
  • 144 km : Denis Menchov s'est intercalé entre les deux groupes de tête.
  • 141 km : Les cinq coureurs entament la montée du Port de Balès avec 0'50'' d'avance sur leurs 20 poursuivants.
  • 137 km : L'ascension de Port de Balès que cinq coureurs se détachent en tête : Arroyo (19e à 19'19''), Landaluze (49e à 1h00'30''), Kohl (54e à 1h06'45''), Ivanov (79e à 1h30'36'') et Tschopp (147e à 2h17'53''). Zubeldia, Vinokourov, Menchov, Kirchen et les autres sont à la traîne.
  • 127 km : Daniele Benatti remporte le sprint de Marignac, l'Italien devient 9e au classement général du maillot vert.
  • 123 km : Alors que le peloton passe au sommet du col de Menté, les échappés ont toujours 8'20'' d'avance. Ils descendent vers le pied du Port de Balès.
  • 114 km : Les 25 fuyards passent le sommet du col de Menté, Garate en tête devant Lefèvre.
  • 111 km : Les échappés ont 8 minutes d'avance. Revue des troupes :
    Zubeldia a deux équipiers Euskaltel (Inigo Landaluze et Ruben Perez). Vinokourov (Astana) peut compter sur Serguei Ivanov et Daniel Navarro.
    Arroyo (Caisse d'épargne) est épaulé de Nicolas Portal. On retrouve également deux Bouygues Telecom : Laurent Lefèvre et Johann Tschopp. Christian Vandevelde (CSC) est accompagné de Kurt-Asle Arvesen, Patxi Villa (Lampre) de Daniele Bennati
    .
    Juan Manuel Garate est le seul Quick Step. Juan Jose Cobo représente la Saunier Duval. George Hincapie est l'unique Discovery Channel. Patrice Halgand le seul Crédit agricole, Ludovic Turpin le seul AG2R, Christian Knees le seul Milram, Bernhard Kohl le seul Gerolsteiner, Michael Albasini le seul Liquigas, Benoît Vaugrenard le seul Française des Jeux.
  • 100 km : 25 hommes sont en tête avec 9'25'' d'avance sur le peloton. Les mieux classés sont : Haimar Zubeldia (13e à 12'15'', Kim Kirchen (14e à 13'16''), Denis Menchov (18e à 18'57'') David Arroyo (19e à 19'19'') et Alexandre Vinokourov (30e à 34'12'').
    Deux abandons à signaler : les Français Christophe Le Mével (Crédit Agricole), 33e au classement général, et Cyril Dessel (AG2R), 150e au général avant cette étape. Le Mével a chuté et a été transporté dans l'hôpital le plus proche.

Tapez F5 pour actualiser.

Nos dernières videos