La "fausse note" de Leterme résonne

Yves Leterme rit jaune désormais... (photo Belga)

La Marseillaise d'Yves Leterme trouve écho dans les journaux francophones de ce lundi. Certains relativisent la gaffe du probable futur Premier ministre, d'autres y voient une provocation arrogante.

+ La vidéo de cette bourde
+ "No comment"
+ La presse flamande relativise
+ "Comme si Sarkozy chantait l'hymne allemand en Alsace" (revue de presse internationale)

Tout d'abord, nos journaux Vers l'Avenir, Le Jour, Le Courrier s'interrogent : "Est-ce pour éteindre de suite un possible incendie déclenché par sa boulette" qu'Yves Leterme a remis dès dimanche soir sa note de formation aux présidents de partis souhaitant une coalition Orange bleue, alors qu'elle était attendue en milieu de semaine?.

"Tintin au pays des Zinnekes"

"Sous l'oeil de la caméra, le Premier ministre présumé avait l'air ennuyé de l'élève modèle qui vient de lâcher une grosse bourde", commente Le Soir. "Cela ne peut se passer que chez nous, dans ce pays aux multiples frontières, aux identités fluctuantes. (...) C'est Tintin au pays des Zinnekes". Au-delà de la "bourde", Le Soir ajoute qu'en ce 21 juillet, "on aurait dit que M. Flandre s'était rendu en visite officielle, à l'étranger, c'est-à-dire au Royaume de Belgique. Lui dont l'hymne naturel est le Vlaamse Leeuw, n'aurait-il pas le réflexe de classer les francophones ailleurs, au-delà de la frontière ? "

Relevant également l'échec du Premier ministre sortant Guy Verhofstadt et du ministre-président wallon Rudy Demotte sur cette désormais fameuse question, le quotidien souligne par ailleurs la réaction menaçante d'Yves Leterme sur la chaîne flamande VTM ("Je crois qu'ils me cherchent. Celui qui me cherche le paiera tôt ou tard"). "Des menaces déjà ? " s'interroge Le Soir, qui conseille à Yves Leterme de suivre une session estivale de cours d'apprentissage à la citoyenneté comme les étrangers sont priés de le faire en Flandre.

"Gendebien est aux anges"

"Vous voulez chanter la Brabançonne et patatras, vous entamez la Marseillaise. Cela vous est sans doute déjà arrivé", relativisent pour leur part les journaux du groupe Sud Presse. "Mais quand on s'appelle Yves Leterme...", ajoutent-ils. "Gendebien, du Rassemblement Wallonie-Flandre, est aux anges", ironise l'éditorialiste. "Il ne reste plus à attendre de Leterme qu'il s'excuse. Pourquoi pas en chantant le Vlaamse Leeuw, mitonné de quelques notes de 'Nos-èstans fîrs di nosse pitite patrèye", ajoute-t-il.

"Trop is te veel"

Le ton se fait plus dur dans La Dernière Heure, pour laquelle "il n'est pas envisageable qu'(Yves Leterme) ait simplement pu se tromper. Car l'homme est brillant et rompu aux rendez-vous avec les médias". Cette fois, "trop is te veel", estime l'éditorialiste. "Yves Leterme a gagné le scrutin. Il est désormais le mieux placé pour prétendre au poste de Premier ministre, mais cette victoire ne l'autorise pas à toutes les arrogances. (...) S'il voulait envoyer un massage aux flamingants, nul doute qu'il y est parvenu. S'il voulait apparaître comme un homme d'Etat digne de ce nom, il a lamentablement échoué en se moquant de nos institutions. Peut-on réellement confier le futur de notre pays à cet homme décidément bien incontrôlable? ", s'interroge-t-il.

"Evolution de la Belgique 'en voie d'évaporation'"

A l'opposé, La Libre Belgique estime qu'il ne faut pas "faire scandale d'une gaffe à la portée de tout qui est sommé d'improviser face à une caméra; et évitons de nous demander si l'ancien ministre-président flamand est 'en état intellectuel' d'apprendre le minimum de notre hymne national! ". La "bourde rigolote" est cependant révélatrice, selon le quotidien. "Pas tant comme exemple d'une ignorance très surréaliste dont le formateur est loin d'être le seul responsable à faire montre (...); mais comme illustration d'une évolution de la Belgique 'en voie d'évaporation' ainsi que Karel De Gucht, le ministre sortant des Affaires étrangères, en avait naguère dressé le tableau". (Avec Belga)

Dimanche, les réactions ne se sont pas faites attendre :
Nos dernières videos