TENNIS Tournoi d'Amersfoort

Darcis : «Je me suis épaté»

Darcis : «Je me suis épaté»

(photo Reuters)

Le Liégeois a remporté le tournoi néerlandais en dominant en finale l'Autrichien Eschauer. Son parcours a été fantastique. Il a du mal à réaliser son exploit.

Terriblement déçu d'avoir perdu la semaine dernière à Scheveningen après avoir hérité d'une balle de match contre Robin Haase (ATP 130), Steve Darcis (ATP 297) avait failli déclarer forfait à Amersfoort. Aujourd'hui, le Liégeois peut remercier son coach Réginald Willems de l'avoir forcé à ne pas changer son fusil d'épaule : hier, le Liégeois (23 ans) a écrit sur la terre battue néerlandaise la plus belle page de sa carrière.

Au terme d'une folle semaine qui l'a vu s'extirper des qualifications avant d'écarter Gicquel (ATP 39), Simon (ATP 51), Andreev (ATP 54) et Youznhy (ATP 13!), Darcis est devenu ce dimanche le 5e Belge à remporter un tournoi ATP en dominant en finale l'Autrichien Eschauer (ATP 66). Pas impressionné pour un sou par l'importance de l'enjeu, notre compatriote s'est adjugé le premier set en moins d'une demi-heure (6-1) avant de devoir batailler ferme dans la 2e manche. Face à un adversaire qui avait retrouvé de l'efficacité au premier service (32 % au 1er set, 70 % au 2e), le Liégeois a sauvé en tout 6 balles de break pour décrocher le tie-break, qu'il domina avec un remarquable sang-froid (7/1).

«J'ai un peu de mal à réaliser ce que j'ai accompli, affirmait le valeureux Liégeois. Je me suis épaté au cours d'une semaine où tout m'a réussi. Je lâchais mes coups et il restait dans le terrain.»

Grâce à ce succès, Steve Darcis qui a empoché au passage le chèque de 17 300 € va engranger 165 points au prochain classement ATP. Du coup, il devrait se rapprocher de la 150e place mondiale. Soit quasiment la même hierarchie que celle qu'il avait occupée début 2006 avant de connaître une sérieuse blessure à la rotule.

«M'appuyant sur des béquilles fin 2006, j'ai même parfois songé à tout arrêter. Aujourd'hui, j'ambitionne à nouveau de m'approcher du Top 100.»

Objectif réaliste puisque le héros d'Amersfoort n'aura plus aucun point ATP à défendre d'ici à la fin de l'année. Quoi qu'il arrive, son nom restera toutefois dans les annales de l'ATP. Après Lleyton Hewitt vainqueur de son premier tournoi en 1998 à Adélaïde en étant 550e mondial, notre compatriote est devenu le 2e joueur le moins bien classé à s'imposer dans une épreuve du circuit majeur. Ça situe mieux son exploit!

Nos dernières videos