Vangheluwe: des députés attendent un geste de l'Eglise pour l'indemnisation des victimes

Plusieurs députés flamands ayant siégé au sein de la commission spéciale de la Chambre sur les abus sexuels ont réclamé dimanche de l'Eglise catholique qu'elle prenne rapidement une initiative pour indemniser les victimes, alors que le Premier ministre Yves Leterme a souhaité que le Vatican prenne ses distances avec l'ex-évêque de Bruges, Roger Vangheluwe, qui a reconnu jeudi avoir abusé de deux enfants.

L'Eglise avait, durant les travaux de la commission, annoncé une initiative pour l'indemnisation des victimes.

Mais elle se fait attendre, ont souligné dimanche des députés Open Vld, N-VA, Groen! et CD&V lors de l'émission De Zevende Dag de la chaîne de télévision VRT.

"Effacer le passé est impossible, mais indemniser est possible. Le moment est venu de ne plus hésiter", a ainsi affirmé la députée Carina Van Cauter (Open Vld). Raf Terwingen (CD&V) a pour sa part appelé l'Eglise à "saisir la main tendue".

La commission de la Chambre avait, dans ses conclusions, proposé à l'Eglise d'accepter un arbitrage judiciaire pour indemniser les victimes. Elle entendait ainsi répondre à la volonté manifestée par les autorités de l'Eglise d'assumer une "responsabilité morale" et à la demande formulée par ses autorités de lui faire des suggestions sur les possibilités d'agir.

Nos dernières videos