Le dernier mur restant de l'église de Diepenbeek sera détruit

Le dernier mur de l'église de Diepenbeek resté debout après l'effondrement de la nuit dernière sera abattu, a annoncé samedi le bourgmestre de l'entité Etienne Steegmans. "Si ce mur devait s'effondrer il risquerait de mettre en danger l'école située à l'arrière de l'église. Il faut profiter du congé scolaire pour réaliser les travaux nécessaires. Nous avons également l'intention d'abattre les tours de l'église, qui penchent", a dit le bourgmestre.

L'église de Diepenbeek, vieille de plus de 70 ans, s'est effondrée samedi vers 4 heures sous le poids de la neige. Il n'y a eu aucune victime mais on a frôlé la catastrophe. Quelques heures auparavant y était célébrée la messe de Noël, en présence de quelque 200 fidèles.

Samedi, un expert, ainsi que l'échevin des Travaux publics et le responsable du service technique sont venus analyser la situation.

"Il a été décidé d'abattre le dernier mur encore debout en raison du risque d'effondrement. Il n'y aura pas d'enquête judiciaire, la neige étant très clairement à l'origine du sinistre", a indiqué le bourgmestre. Celui-ci a chargé la police de surveiller les lieux par crainte de voir des voleurs s'aventurer sur le site. Quelques objets de valeurs se trouvent parmi les décombres.

L'échevin des Travaux publics de la commune a par ailleurs décidé de faire analyser le centre sportif. La neige s'est également amassée sur le toit du bâtiment.

Nos dernières videos