Communautariser le rapport de l'ONU est ridicule, répond Van der Meerschen à E. Van Rompuy

Le président de la Ligue francophone belge des droits de l'Homme, Benoît Van der Meerschen, a jugé "ridicule" de vouloir communautariser le rapport du comité du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'Homme, critique envers certaines communes flamandes, comme l'a fait le député flamand Eric Van Rompuy dimanche sur le plateau de RTL-TVI.

M. Van Rompuy estime que ce rapport a fait l'objet d'un jugement "totalement faux" de la part du porte-parole francophone de ce comité, "M. Van der Meerschen".

Benoît Van der Meerschen, président de la Ligue francophone des droits de l'Homme, qui avait commenté ce rapport dans les médias à sa sortie, confirme ne pas être porte-parole du comité de l'ONU.

Il juge aussi "ridicule" de "communautariser" ce rapport, et d'éviter ainsi les questions de fond qu'il soulève. "Il serait plus intéressant d'intégrer les recommandations provenant d'une instance extérieure critique", a-t-il déclaré à l'agence BELGA.

M. Van der Meerschen rappelle que le rapport en question est le fruit d'un travail quinquennal d'experts internationaux indépendants, qui ont interrogé les pouvoirs publics belges.

"Une partie du rapport a été rédigée par la Communauté flamande", fait-il remarquer, ajoutant que la Liga voor mensenrechten, le pendant néerlandophone de la Ligue, a elle-même combattu le "wooncode" flamand.

Nos dernières videos