Grève Brink's: la CSC sceptique quant à l'intervention de Milquet

La CSC a réagi avec attentisme et scepticisme à l'information selon laquelle la ministre de l'Emploi, Joëlle Milquet, recevra la direction de Brink's lundi à son cabinet afin de trouver une solution au conflit social. Une concertation avec les syndicats et le médiateur social pourrait suivre cette réunion. Selon Marc Geerinck de la CSC, le syndicat n'a pas reçu d'invitation.

"Nous doutons que les problèmes qui nous tiennent à coeur soient mis sur la table. Je pense que le grand problème pour la direction et le médiateur, c'est qu'il n'y a plus de billets dans les distributeurs. Nous nous opposons au passage du statut d'employé à celui d'ouvrier. Mais ici, il n'est pas question de travailleurs mais d'argent", a expliqué M. Geerinck.

"Si on regarde le fil des événements de ces derniers jours, on peut seulement constater qu'il n'y a jamais eu de réelles négociations. Des problèmes structurels comme les heures supplémentaires ou le matériel roulant n'ont pas été discutés alors qu'ils sont au moins depuis dix ans à l'agenda", ajoute-t-il.

Nos dernières videos