"Faire coïncider l'âge de la confirmation avec le temps de la compréhension" (Léonard)

Il faudrait progressivement faire coïncider l'âge de la confirmation avec le début du temps de la compréhension, comme indiqué dans le code du droit canonique, estime Mgr Léonard dans le bulletin d'information de l'archevêché.

Le temps de la compréhension débutait auparavant vers l'âge de 7 ans. "Aujourd'hui, avec une maturité émotionnelle plus tardive, ce temps peut être situé aux alentours de 10 à 11 ans, soit peu avant la fin de l'enseignement primaire", déclare Mgr Léonard.

La confirmation à l'âge de 16 à 18 ans, comme c'est le cas dans certaines paroisses, ne convient pas à Mgr Léonard. Le primat de Belgique voudrait refixer l'âge de la confirmation pour entamer, après la communion et la confirmation, un accompagnement flexible ayant pour objectif de mener à une profession de foi qui interviendrait entre 16 et 18 ans. La confirmation devrait également être aussi accessible que la communion et ne pas rester réservée à une élite, indique Mgr Léonard.

Les pratiques relatives à la confirmation varient selon l'endroit. "Dès que nos évêques auxiliaires seront nommés, j'entamerai avec eux et les autres personnes concernées un débat à ce sujet", affirme l'archevêque.











Nos dernières videos